Étiqueté : XXe siècle

Jean Monnet

Bruno Riondel présente son livre, Cet étrange Monsieur Monnet, devant le Cercle Aristote : Jean Monnet, serait un agent des Etats-Unis d’Amérique et l’Union Européenne leur projet. Je n’ai pas encore lu ce texte et,...

Les agitations de Mai 68 : des révolutions colorées ?

Partons de la thèse, popularisée par Alain Soral et François Asselineau, voulant que Mai 1968 soit le fruit d’un agenda occulte visant à détruire les trois grandes institutions qui structurent la société française après la...

Quelques documentaires sur la loge P2

Voici quelques documentaires sur la loge maçonnique Propaganda Due (P2) du Grand Orient italien, à voir en parallèle de la question de la mort de Pier Paolo Pasolini, en 1975. Le réalisateur suit plus précisément...

La révolution : grands hommes ou masses ?

Le cliché de la révolution faite par une poignée de conspirateurs provient du précédent russe, qui est loin d’être probant. Flatteur pour le narcissisme de certains « révolutionnaires » qui se croient spécialisés, ce cliché...

Rudolf Steiner comme personnage falsifié

Parmi les quelques personnages rencontrés lors de mes investigations, que j’ai appelé les “faussaires aventuriers”, se trouve – outre Dimitrije Mitrinović – Rudolf Steiner. Communs à ces “faussaires aventuriers”, c’est qu’ils semblent être des personnages falsifiés venus de...

Les néoconservateurs nord-américains et Leo Strauss

Si la fin des années 1960 marque un tournant dans la relation des Etats-Unis avec Israël, ce tournant est en partie l’œuvre d’une nouvelle élite juive américaine qui, sous le nom trompeur de “néoconservateurs”, va...

Rudolf Steiner dévoilant les actes de la Franc-maçonnerie anglo-saxonne

Il est assez difficile de savoir ce que savait vraiment Rudolf Steiner lorsqu’il affirme des choses dans ses textes et ses conférences, notamment lorsqu’il parle de faits ‘politiques’ secrets ou qu’il s’essaye à quelques prophéties, puisqu’il ne cite aucune source d’infirmation. Que penser de cette conférence de 1918, où il révèle les agissements et plan des « sociétés secrètes anglo-saxonnes » et explique pourquoi elles ont déclenché la Première Guerre presque-Mondiale.