Partant de quelques citations de La route de la servitude, Christophe de Voogd rappelle succinctement, dans « Hayek contre l’ultralibéralisme », sur Trop libre, et ce à l’encontre de certains clichés sur Hayek, que celui-ci n’a jamais été un partisan du laisser-faire intégral et qu’au contraire, en libéral classique, il a toujoursContinuer la lecture

L’école autrichienne est-elle forcément une « école libérale » ?, peut-il y avoir (ou y a-t-il déjà eu) des autrichiens ouvertement socialistes ? Esquisse d’une réflexion à partir d’un article de Peter Boettke.