Catégorie : Relations occultes de pouvoir

Mon hypothèse de travail est que les réseaux occultes, dans lesquels du politique, des trafics illégaux (drogue, prostitution, armes) et du religieux se mêlent, tous se servant mutuellement, ne sont pas des phénomènes marginaux mais sont nécessaires au Pouvoir, puisque c’est parmi leurs membres qu’on va sélectionner les gens appelés aux postes qu’on veut sous contrôle. Ces réseaux amènent les individus à réaliser des actes de plus en plus atroces qui les mouillent toujours plus profondément, les lient dans le secret et les forcent à rendre des coups de mains aux membres de plus haut niveau qu’eux quand ils le leur demandent, sans pouvoir refuser. Tenus, on peut les manipuler à loisir – d’autant plus que leur personnalité est souvent troublée – et c’est pour cette docilité ou cette solidarité idéologique qu’ils accèdent en haut de la pyramide.

Ces réseaux incluent donc nécessairement des personnes connues mais dont le grand public ne sait pas qu’ils y appartiennent (ou le sait sans avoir le droit  de le dire) et dont certaines actions ne sont pas complètement compréhensibles si on ne va pas chercher les bonnes raisons derrière le rideau ; ces réseaux peuvent s’imbriquer dans un écheveau que seuls ceux qui l’organisent peuvent débrouiller.

Le questionnement latent est aussi de savoir si ces réseaux de réseaux, arrivés à un certain niveau de complexité, peuvent peut échapper à leurs organisateurs, être tiraillés entre plusieurs volontés, et évoluer, au final, hors de contrôle global, sorte d’ersatz d’ordre spontané.

S’il n’est pas question d’affirmer que chaque exemple donné ici est un exemple de réseau occulte organisé par des gens extérieurs non-découverts dans l’enquête, la réflexion ne fait que partir du principe qu’il peut être un réseau de ce genre. Le but est d’accumuler les exemples pour voir si les histoires se recoupent, si on peut dégager des grandes lignes de compréhension, puis éventuellement falsifier l’hypothèse pour avancer un peu plus. Comme personne n’est à l’abri d’un mensonge ou d’une manipulation, ce n’est pas dans l’idée de comprendre tel ou tel cas qui m’intéresse, mais toujours des règles générales.

Ainsi, comme pour l’existence de complots ou non, je veux juste poser les questions telles quelles, sans aucun tabou, suspectant les uns ou les autres quitte à adopter un doute hyperbolique cartésien, mais sans essayer de jouer le militant héroïque (ce qui confine toujours un peu au narcissisme quichotien), et en interrogeant la cohérence interne de chaque discours. Pour autant, les textes théoriques des pages doivent bien partir de cas concrets et c’est à cela que servent les articles, même si parfois la valeur ajoutée de chaque article par rapport à Youtube n’est pas tout d’abord flagrante.

(Un peu de l'écume de), 2019, Organisations sociales, Relations occultes de pouvoir, Relations publiques de pouvoir ("politique")

LFI, elle a fuité son slip et s’attaque à plus petit qu’elle

Nouvelle victoire pour le national-sionisme français qui vient d’obliger le parti franc-maçon censé récupérer le vote des hippies gentils blancs, des vieux soixante-huitards sympas mais à la ramasse et des pauvres maghrébins et musulmans, la France Insoumise (ne pas rire), à s’humilier un peu plusLire

Audiovisuel, Culture et idées, Organisations sociales, Relations occultes de pouvoir

Pourquoi le luciférisme se montre tant dans les vidéoclips ?

Certes la plupart des contenus des vidéoclips diffusés sont simplement hédonistes, flattant les instincts les plus faciles, le matérialisme et la jouissance les plus immédiates, afin que le consommateur avachi soit frivole, dépensier et insatiable. C’est en quelque sorte l’aspect spontané de l’action d’un vendeurLire