Le potentiel comique du révisionnisme historico-épidermique

Une fois encore ces grincheux de conservateurs catholiques nous montrent qu’ils n’ont pas d’humour. Ici c’est Jonathan Sturel qui s’insurge contre le fait qu’Arsène Lupin, le personnage récurrent écrit par Kevin Lenoir au début du vingtième siècle en Cefran, soit joué par Omar Sy :

Jonathan Sturel – Netflix nous présente son Arsène Lupin

Je suis d’accord avec lui sur le danger de l’image et son trop grand pouvoir, qui fait qu’il faut fuir le plus possible l’audiovisuel pour préférer la lecture et l’audio.

Là où le critique littéraire1 a tort, c’est qu’il fait fi du potentiel comique de cette tendance au révisionnisme historico-épidermique. Mozinor a compris, lui, en quoi le progressisme métissolâtre et le racisme anti-blanc, touchant aujourd’hui l’Anglais mondialiste H.G. Wells2, est drôle :

Dieudonné aussi, qui s’est grimé en cowboy alors que les noirs, à l’époque, étaient plutôt dans les cales des bateaux de vilains hindous3 :

https://www.youtube.com/watch?v=rNz8tthiWAk

Ainsi, on peut ainsi attendre avec impatience de voir Bilal Hassani jouer un Abraham homosexuel, flanqué de Kevin Razi en Saroh et forniquant tous deux avec des chèvres roses sauvées d’un abattoir sauvage, sur fond de musique funk ! Soyons fous : Steevy Boulay en Reine de Saba évoluant en Laponie ! Rêvons : Laetitia Avia en Myke Tyson, mais peinte en blanc, mordant ses adversaires sur un ring arc-en-ciel où il s’agit d’embrasser de force et sur la bouche, son adversaire. Arielle Dombasle en Moïse ouvrant l’Océan pacifique en trois et allant au Groenland, la nouvelle terre promise, pour la sauver du réchauffement climatique causé par l’extrême-droite nationaliste ! On veut BHL en sauveur de la Libye !4 On veut un film sur l’équipe de basket du Togo joué par Laurent Ruquier, Frédéric Haziza, Antoine Griezmann, Muriel Robin et Mimie Mathy ! On veut une générale blonde avec une fiole de produit capable de tout détruire, en pleine séance de l’ONU ! Vivement Superman en Palestinien allant sauver son pays ! On veut des passeports qui résistent aux flammes de l’incendie du Centre du Commerce Mondial retrouvé par un Larry Silverstein tout juste rentré du coiffeur portant la moumoutte de Trump ! On veut Joey Starr5 et Jean-Marie Le Pen dans un film comique sur la guerre des six jours, déguisés en Yitzhak Rabin et Moshe Dayan6, défendant le pays d’une attaque de l’Egypte nazie et balançant une bombe atomique en hurlant « j’encule les résolutions de l’ONU depuis 1948, et si vous êtes contre c’est de l’homophobie ! C’est peut-être un détail pour vous, mais moi j’aime que les Ghali move dans ma Benz, Benz, ma Benz ». Et pourquoi pas Stéphane Bern en Nelson Mandela ou Vincent Mc Doom dans un biopic sur Simone Veil ? Jamel Labouze en Cabu se faisant prendre par Wolinksi (interprénétré par Pilippe Geluck) deux minutes avant un attentat sexuel commis par des Femen transgenres barbues emmenées par Fleur Pellerin, Conchita Wurtz, Najat Vallaud-Belkacem, Irina Nichonsquipointoska et Myriam El-Khomri7, dans un film porno engagé réalisé par Virginie Despentes et Caroline Fourest : Charlie-Chattes-Pines8 ! On veut Yann ‘Levinas’ Moix tournant la comédie musicale Clo-Clovis avec Corinne Zemmour comme actrice principale9 !

Allez-y sans crainte : on est des crétins passés par l’Education Nationale et hanounisés, on n’a plus de limites, on veut des jeux débiles :

On veut de la démocratie sur Drahi TV et de la comédie musicale :

Bref, cet épocon est gros d’un potentiel Nawak énorme ! Le monde postmoderne est super kikoulooooool (châtons mignons – emoticônes et <3 !) Ouiiiiiiii, miaaaam, mon cul sur Instgram ! Voilà un peu d’humour dans cette actualité, avant la Troisième Guerre Mondiale, profitons-en !

Et vite, parce qu’apparemment ça ne fait plus rire grand-monde les conneries de Netflix : “Netflix is Losing Subscribers in the US: The Untold Reason”, Vigilant Citizen.

Bon allez, on arrête de rire, sinon, comme disait la noire Freda, lorsqu’elle officiait avec la blanche Omarette :

Photo d’entête : “DSC_4761” par Orlando Fringe

Notes

  1. Qu’on retrouve régulièrement dans l’émission « Le RDV de la contre-révolution » sur Radio Athena.
  2. Qui aurait dû trouver ça très bien puisqu’il faisait partie de la bande anti-nationaliste et noachique à la Anarchasis Cloots, Richard Coudenhove-Kalergi et le reste.
  3. On rigole mais Hollywood a déjà commencé à mettre des garçons vachers noirs dans ses propagandes cinématographiques. Bientôt Les Vikings et les Samouraïs contre Predator ?
  4. Oups, cette blague a déjà faite…
  5. Le rappeur viril a déjà eu comme rôle un flic et un homosexuel : la Grolandisation du monde va trop vite !
  6. Œil pour œil, don comique pour don comique.
  7. Alors ça y est, les socialistes ont détruit la culture, l’Education Nationale et le droit du travail et on les oublie au placard ! Un peu de gratitude tout de même, on peut bien recycler les vieilles actrices des minorités visibles, bande de phallocrates racistes misogynes ! Manu le minus, une pensée pour Mimi, ta doublure, ou était-ce seulement ton préservatif politique que tu as utilisé pour le nom de ta loi (bruxelloise) et que tu as jeté ensuite dans les poubelles de la petite histoire ?
  8. Et n’oubliez pas : après une éjac’ faciale progressiste et pleinement consentie dès 11 ans (du moins en France, tant qu’elle ne dit pas explicitement ‘non’), j’essuye Charlie !
  9. Elle pourra jouer Rabbi.e Ben Saint-Louis dans un deuxième opus, si ça fonctionne…

Laisser un commentaire