Mars 2020 : le Nouvel Ordre Mondial en marche ?

Conformément à la « doctrine du choc » dont parlais Naomi Klein ou a l’ordo ab chaos des gnostiques (et notamment Franc-maçons), une mesure ne peut être acceptée que si elle vient comme « solution » d’un problème créé préalablement par les ingénieurs sociaux. Le début de 2020, et notamment le mois de mars, semble marquer l’étape d’une accélération dans le projet de Nouvel Ordre Mondial avec trois événements majeurs en cours ou à venir :

  • une crise économique
  • une pandémie
  • des violences

Remarquons l’ordre : la crise économique couvait et elle se déclenchera (elle deviendra visible) sans doute en avril 20201, après la mise en confinement obligatoire d’un milliard d’êtres humains. Les apprentis sorciers qui jouaient avec des taux négatifs, de la planche à billets etc, se referont une virginité morale sur le dos d’un virus (sorte de jubilé de la responsabilité). Pendant ce temps, les media oligarchiques – relayés par les individus qui ont vu ce genre de scenarii dans les films hollywoodiens et sont tout heureux que leurs gros bouts de chairs assistent à un moment historique – spectacularisent le fait mondial, avec statistiques, tableaux, envoyés spéciaux dans toutes les capitales, logo de l’événement, font écho à toutes les polémiques nationales sur la gestion de la crise – les politicasseurs mis en place dans chacun des pays ayant joué leur rôle à merveille, et font peu à peu monter une voix mondiale – l’OMS – présentée comme le grand phare des peuples, qui aurait pu éviter tout cela. On va revenir sur la neutralité du Net pour limiter d’abord, un peu, le flux passant des jeux vidéos, puis des sites opposés à ce scénario, vite devenus vecteurs de « fausses informations », et rapidement qualifiés de « terroristes » et de diffuseurs de la « maladie mentale » du « complotisme »), pendant que l’industrie de l’abrutissement des masses et de la pornographie pourra continuer à écouler ses excréments culturels sans problèmes.

Quand la crise économique sera à son comble, les pays en guerre civile et les tensions internationales, ce sera l’ONU qu’on mettra en avant2, secondé de quelques grands mécènes, des B. Gates, Soros, Rothschild, Ford, Bezos, Zuckerberg, toute cette ‘élite’ venue seconder les Etats (volontairement) dépassés et brutaux (de manière outrancière). C’est huilé comme un scénario de H.G. Wells. Lui et Anarchasis Cloots doivent jubiler au Ciel des gnostiques…

Crise économique mondiale

Olivier Delamarche
Pierre Jovanović
Charles Gave

Pandémie mondiale (Covid-19)

Je ne veux pas revenir sur la gestion de la pandémie et ses polémiques, ni sur les mesures prises. Trois questions se posent cependant :

  1. Il faut absolument établir l’origine de ce virus international
  2. De là, et notamment si l’origine est criminelle, on peut se demander si la cacophonie et les polémiques créent (et éventuellement alimentées) n’ont pas pour but d’induire dans les esprits l’idée qu’une agence supranationale (l’OMS pour ne peut la citer) devrait prendre le relai des différents pays en cas de pandémie ? De là serait établi le chaînon manquant entre pandémie ponctuelle et désir techno-fasciste de contrôler la planète sous une même institution (l’ONU pilotée par les Rothschild, Rockefeller, Ford, Carnegie, Gates, Soros, Bezos…) afin de la sauver de la ‘pandémie’ permanente que constitue le « terrorisme mental » poussant les gens à polluer la Terre et à provoquer le réchauffement climatique.
  3. De même, on peut se demander si les mesures de confinement – sans doute justifiées pour le Covid-19 –, les messages reçus par SMS par tous les Français, les annonces médiatiques d’un jeune Manu la minable marionnette et ses yeux bleus à faire frissonner, n’ont pas quelque chose d’hypnotique et de préparatoire. On confine les gens chez eux, on isole (on détruit donc tout le « miracle gilets jaunes » de retour à la parole directe), on les laisse à la merci des réseaux sociaux anxiogènes qu’on viendra dépolluer par de la bonne propagande contrôlée, on montre Grand Frère à la télévision qui annonce la guerre (contre le virus, puis contre l’Oceania ou l’Eastasia ?), on accepte que les policiers contrôlent nos déplacements, en Israël les porteurs identifiés du virus sont suivis par leur téléphone portable, bref, on chauffe encore d’un degré l’eau de la grenouille. Puis on sortira les cas de gens infectés qui ont eux-mêmes infecté x personnes à leur tour, pour justifier le puçage, les drones qui survolent les zones campagnardes ou montagnardes, etc. Tout comme pour le terrorisme qui a fait que les aéroports sont des zones concentrationnaires, le Covid-20, l’année prochaine, verra sans doute l’arrivée de la société techno-fasciste mondiale secondée par la 5G, le Linky généralisé et le traçage de l’activité sur Internet de sorte que les chars totalitaires seront partout dans nos vies pour nous empêcher de bouger, mais ce seront des chars invisibles luttant contre une menace invisible. Le terrorisme (manipulé par l’Etat) a disparu, pas les contrôles, ni dans les aéroports, ni dans les villes (comme à Strasbourg où le centre-ville est sous contrôle pendant deux mois sur douze pendant le marché de Noël) maintenant sous regards permanents des caméras de surveillance3. Voici comment on met des peuples en esclavages, tranquillement, et quand on s’apercevra qu’on a dormi, un drone patrouillant dans la rue nous rappellera que ce sera trop tard…

Pour dire les choses les plus crument possible (mais sans perdre sa raison) sommes-nous dans un scénario tel que pensé par Jacques Attali (pour le promouvoir) ou par David Crowley (pour le combattre) à l’échelle des EUA, et un pas rapide fait vers le Nouvel Ordre Mondial voulu dès Comenius, Anarchasis Cloots et H.G. Wells, et décrit par George Orwell ?

Violences

Troisième Guerre Mondiale

Ça couve ? Certains y travaillent ? Ca arrangerait évidemment du monde, comme Israël. Il faudrait plusieurs catastrophes en même temps pour que le gouvernement se mette en place… Il faut sans doute attendre (au 25 mars 2020) la crise économique et la panique mondiale pour que ça s’accélère…

Néanmoins voir la version française du petit mannequin à la solde des banquiers, annoncer que nous sommes « en guerre » ne peut empêcher de faire penser à Grand Frère de 1984, annonçant une ‘nouvelle’ guerre (pas si nouvelle, puisque le pays a toujours été en guerre contre l’Oceania !), dans cette longue guerre permanente que le régime collectiviste oligarchique fait peser sur le monde, pas si fictif, de George Orwell.

Massacre des banlieues (opération ronce)

Puis la crise va arriver. Et les troubles, plus de drones encore, plus de LBD. Sans doute des cités en feu que le collectivisme oligarchique livrera à l’Armée, puisqu’il aura besoin d’un pacte de sang avec elle pour la lier, et que peuple laissera massacrer par ressentiment et lâcheté, content au fond de lui-même que ça arrive. Ça occupera les cons devant la télé comme on regardait l’Irak dérouiller sous les frappes chirurgicales, ça fera plaisir aux bourgeois apeuré, et oubliant leur propre esclavage en voyant plus pauvre qu’eux encore en prendre plein les dents, ils ne comprendront que trop tard, qu’ayant justifié la violence, ils l’auront aussi justifié quand elle se reportera sur eux.

Les policiers prendront plaisir à dégommer les rebelles des cités, vu que la république les obligeaient à se coucher devant eux auparavant. On a créé artificiellement des zones de non-droits et on a humilié les policiers, on va les mouiller dans un crime de sang pour les lier au collectivisme oligarchique et les tenir dans la complicité toujours plus misérable pour leur uniforme souillé. Ils seront peu à peu remplacés par des robots. Bref, si l’Armée ne se met pas dans le camp du peuple, alors le Quatrième Reich est bien en marche.

Avancée du techno-fascisme

Extension du modèle chinois

Ce qui est le plus effrayant dans la gestion du Covid-19, au-delà de ces petits applaudissements dérisoires sur les balcons pour les soignants4, c’est de savoir plein de ces gens-qui-savent et sont payés à diffuser de l’opinion dans les petites têtes des crétins qui ont la télévision, applaudir la Chine pour son dirigisme dans la gestion de la crise. On savait que la Chine était le laboratoire mondial de l’oligarchie, et que sa généralisation était à l’œuvre. On a espéré un moment qu’avec les gilets jaunes ce soit l’Intifada générale, mais finalement grâce au virus l’oligarchie mondiale reprend la main.

Voilà donc le techno-fascisme post-communiste et post-capitalisme (la synthèse du pire des deux), et les bons plaisirs du système de crédit social. On avait déjà le fascisme flashball décomplexé pendant les gilets jaunes et un préfet “Adolf Qualität” à Paris, alors que le pays est profondément pourri de l’intérieur. La gestion du Covid-19 risque d’être l’occasion de la mise en place de l’isolement systématique (un peuple atomisé et reclus chez lui qui se branle, fait mumuse ou s’engueule, c’est le pied à gérer), un état d’urgence permanent et des « guerres » sans fin qui permettent de transformer tout un chacun en ‘terroriste’, en attendant la délation responsable, le drone citoyen et l’effacement préventif du récalcitrant, c’est le rêve de tout gouvernement. Orwell l’avait bien expliqué. La Bourgeoisie Eclairée attend cela depuis 1789, son règne arrive à son plus haut sommet, et vous avait applaudis vos différents maîtres durant toutes ces années, puisqu’on vous avez donné les petits bonbons du vote qui vous laissaient croire à votre liberté, naïfs que vous êtes, sots et étourdis.

Cette grosse grippe a donc servi à ses « connards » de tous nous mettre en camp de concentration überisé5 avec des voisins qui ne vont pas tarder à nous épier (le kapo überisé là encore), pour savoir si nous n’avons fait entrer chez nous une personne qui pourrait les tuer avec le virus-plus-que-mortel. Les drones sont déjà de sortie, les téléphones ne vont pas tarder à être suivis pour tous ceux qui prennent une amende6, puis on ira à la puce RFID.

Le pire, ce sont les gens qui disculpent le gouvernement en disant que c’était la première fois … la PREMIERE ? Mais la première et la dernière ! Quelle bande de veaux sommes-nous de nous être laissé encaserner et contrôlés dans des proportions que même Staline et Hitler n’avaient jamais osé… La première ? Mais dès qu’on sort on dégage tous ces cons manu militari !

« Bienvenus dans le nouvel ordre mondial, couillons » se dit apparemment 欢迎来到新的世界秩序,混蛋!

Notes

  1. Ou dans un an, si les trillions et trillions de fausse monnaie apparaissant quotidiennement de nulle part, maintient le système un an, avant que tout ne s’effondre comme un chateau de cartes, via un nouveau “choc” nous emmenant de nouveau tous en détention préventive, cette fois-ci n’étant que l’exercice préparatoire (l’Event 201 grandeur nature). Ne plus jamais se laisser enfermer de la sorte et préparer son jardin et ses réserves avant que ça n’arrive…
  2. Ça n’a pas tardé : « Les Nations unies doivent déclarer une guerre mondiale au coronavirus », Le Monde, 20/03/2020.
  3. Celles-là mêmes qui tombent toujours en panne dès qu’il s’agit de suivre un riche, un puissant, ou un élément pouvant gêner la narration mensongère officielle.
  4. Parions que 95% des gens qui applaudissent sur leurs balcons n’étaient pas là avec les gilets jaunes, pour faire changer les choses, quand les urgentistes faisaient les grèves, quand les directeurs démissionnaient, eux jouaient, eux profitaient de la vie et vivaient à fond dans la société du spectacle. Aujourd’hui que ces mêmes petits soldats de l’imbécillité du spectacle en phase terminale ont la trouille grâce aux media oligarchiques, ils spectacularisent leurs remerciements et font du happening citoyen en se filmant, en arrivant après la bataille – un con reste un con quoi qu’il fasse, même de belles choses.
  5. Staline avait au moins le bon goût de payer la soupe (même mauvaise) et l’électricité au goulag et Hitler faisait le train gratuit pour ses camps.
  6. Le 25 mars, Thierry Breton, technocrate européen élu par personne, « réclame les données des opérateurs téléphoniques » pour « évaluer l’effet des mesures de confinement » (Le Monde, 24/03/2020). Evidemment, ce n’est qu’une étape, c’est anonyme et avec un seul opérateur (Orange la balance), le premier pas à vous accepter pour que tout le reste vienne. Ensuite, ils vont trouver un prétexte spectaculaire ou exiger de manière grave et la main sur le cœur que pister des individus infectés, (puis tous les individus), peut SAUVER DES VIES ! Et toi, tu es pour la mort et le meurtre biologique ? On sera alors des Chinois. Mais Le Monde, qu’on peut voir comme l’organe officiel du mensonge d’Etat, vous assure que non, pas du tout, ce n’est pas du flicage c’est de la surveillance bienveillante ou autre novlangue ridicule. Et puis Orange, pour la France, travaillera avec l’Inserm de M. Lévy, vous êtes rassuré, n’est-ce pas ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *