Le poète et réalisateur italien nous intéressera pour l’ensemble de son œuvre et sa personnalité, mais on s’intéressera plus particulièrement à :

Néanmoins on trouvera tout d’abord ci-dessous plusieurs émissions de France Culture où on revient sur plusieurs facettes de l’homme.

En 1975, le communiste homosexuel Pasolini a déjà compris toute l’arnaque du progressisme de la fin des années 1960, notamment de Mai 68.

Extraits des Lettres luthériennes

L’interruption naturelle de la continuité démocrate-chrétienne (…) aura probablement pour issue la formation d’un petit parti catholique socialiste (…) et d’un grand parti théologique : un techno-fascisme, financé, en conséquence, par deux puissances étrangères et capable de trouver, dans les énormes masses « impondérables » de jeunes vivant dans un monde sans valeurs, de puissantes troupes, psychologiquement néo-nazies.

Pier Paolo Pasolini, « Le Procès » dans Lettres luthériennes, 24 août 1975, p. 145

Il est vrai que [Luigi] Firpo1, en dédramatisant avec ruse ma fureur anticonsumériste, affirme que mieux vaut la lecture (…) d’« hebdomadaires langoureux, à scandale, pornographiques », que la lecture d’antan des légendes explicatives sous les images pieuses, et des feuilles de route. Il révèle par là toute la vulgarité de la classe intellectuelle italienne. Les hebdomadaires ne sont en effet rien d’autre que des images pieuses. Mais le mythe qui est derrière l’irréalité de ces hebdomadaires est sûrement plus ignoble que celui qui était derrière l’irréalité des images pieuses. De plus, seuls un laïcisme et un progressisme à bon marché peuvent conduire à penser que l’école secondaire obligatoire, telle qu’elle est hic et nunc, en Italie, n’est pas un crime.

Pier Paolo Pasolini, « Réponses » dans Lettres luthériennes, 9 septembre 1975, p. 153

Plusieurs émissions de France Culture sur le réalisateur italien

Pasolini face au monde moderne (Répliques, avril 2019)

Les chemins de la philosophie (juin 2019)

1/4 : Salò ou les limites du figurable

2/4 : le poète prophète

3/3 : adulte ? Jamais !

4/4 : la tragédie de la consommation

Photo d’entête : “PP Pasolini” par Le Salon de la Mappemonde.

Notes

  1. Historien et homme politique italien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *