Le film est une adaptation de la Traumnovelle (L’aventure rêvée) d’Arthur Schnitzler, publiée en 1926, ce qui prouve que ce que décrit Kubrick existait déjà telle quelle au début du XXe siècle en Autriche (en Europe, en général).

Une interprétation en français

Une interprétation en anglais

On note aussi que Stanley Kubrick est mort quelques jours après avoir montré la version montée et terminée, selon lui, au studio, et qu’il se refusait à la changer. Exactement, comme on ne verra jamais la version originale de Salò [1975] de Pasolini, qui elle aussi parle d’une réunion secrète où des représentants de l’élite du pays (juge, cardinal, politicien…) font subir à des jeunes gens, des initiés, et se font subir eux aussi, des rites atroces, et dont on avait volé la fin au réalisateur italien, (ancien ?) franc-maçon de la loge P2, et qui savait bien comment fonctionne le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *