Mes trois prophéties pour le Yahvé Pied-Ballon (et un appel au schisme religieux)

Je prophétise1 trois choses pour l’évolution du Yahvé Pied-Ballon :

  1. Après les publicité sur les maillots, les tribunes, les noms de ligues, les noms de clubs et les noms de stade, jusqu’aux actions notables seront sponsorisées (ex. le penalty Coca-Cola de la 65ème, marqué par le joueur du Peugeot FC contre l’Entente Bouygues dans le MMA Stadium, acclamé par les supporters de la tribune Caisse d’Epargne)
  2. Les clubs développeront des équipes féminines et feront vivre joueurs et joueuses ensemble, afin de créer des couples et des histoires filmées et montées façon Les Marseillais et les Ch’tis, Star Academy du sport ou Loft Story
  3. Les grands clubs formeront plusieurs équipes (Ex. Barcelone, équipe or en Ligue européenne, équipe rouge en championnat ibérique, équipe bleue féminine ou jeunes) pour proposer des matchs tous les trois jours
De la publicité, jusque dans les tribunes en Bundesliga (vu grâce aux Cahiers du football). Pourquoi il y a de la pelouse et des gars qui courent entre les pubs, ça gêne la lecture…
Romain Molina parle du fricball belge

Quand on apprend en regardant la vidéo de Romain Molina sur les dessous sales du Yahvé Pied-Ballon belge2 que le club de Tubize était associé à une téléréalité sud-coréenne, mon point 2 semble se réaliser. Attendons encore qu’on nous promeuve le navrant piepied-ballon féminin et qu’on nous oblige à croire que c’est intéressant (2+2=5) et nous y sommes, à suivre les aventures d’Eugénie Le Sommer qui a trompé Steve Mandanda avec Megan Rapinoe, et qu’on débatte pendant des heures sur les boites à bruit de l’Equipe 21, Estelle Denis et ses playboys se prenant la tête pour savoir si c’est plus scandaleux d’avoir trompé un Français avec une Américaine qu’un simple couple hétérosexuel métissé séparé pour un changement de bord. Bref, Sodome et Gomorrhe et le pire de la société du spectacle…

Comment transformer un joueur de foot, en pute à marques… ici, l’exemple de Chambly (2019-2020)

Nous, pendant ce temps, il faut qu’on développe des Ligues, par en-bas, où les clubs seraient obligatoirement possédés à 51% par les supporters via une cotisation associée à chaque achat de billet, pour que la logique soit : plus tu vois de matchs, plus le club est un peu à toi, et le club représente vraiment le bassin de vie où il joue et ses habitants. Du football ancré et durable, donc, pendant que les joueurs de jeu vidéos, les masturbateurs, les regardeurs de TV et toute cette tourbe lie de l’humanité et sa branche morte, passe son temps à regarder du spectacle sponsorisé dans des ligues fermées gérées par les grands clubs.

Bref, en France, comme ailleurs, la Ligue de Football Professionnel, l’UEFA ou la FIFA n’ont plus aucun avenir, puisqu’ils sont tiraillés par le haut et par le bas : les riches veulent s’en séparer pour créer leur propre système où ils pourront aller jusqu’au bout de leur logique mercantile, et les pauvres n’en veulent plus pour créer leur propre écosystème populaire. Mais pourquoi pas : si le football est un peu une religion immanente de substitution (un ersatz de religion), il est temps qu’un vrai grand schisme ait lieu, voire même que les sports évoluent différemment avec chaque ligue (ligue des marques et ligues de peuples) définissant ses propres règles.

Cette article est sponsorisé par les préservatifs Manix, avec quelques idées d’utilisation en tête

Photo d’entête : “World Cup 2006” par DocChewbacca.

Notes

  1. Oui, oui, je ne savais pas si c’est Xavier Dupont de Ligonnès qui avait volé ma modestie ou si elle était dans l’avion d’Emiliano Sala. Depuis le 11 octobre 2019, je sais…
  2. Ce même pas pays où on ne parle même pas la même langue, qui n’est qu’un cloaque honteux où l’affaire Dutroux a accouché d’une souris suite à la lâcheté des habitants, ceux-ci ayant organisés une très féminine marche blanche émotive mais n’ont pas su passer au stade viril de la révolution, et vive donc maintenant les yeux grands fermés sur un tas de fumier et ce d’autant plus qu’ils sont au carrefour de toutes les magouilles et de toute la crasse du Nouvel Ordre Mondial, avec Antwerpen et Bruxelles…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *