Les traqueurs de complotistes devraient nous remercier d’exister.

D’une part, on leur donne du travail bien payé et de la reconnaissance sociale.

D’autre part, ils devraient nous reconnaître que c’est une grande forme de sympathie pour toutes ces personnes qu’on soupçonne de comploter, et l’humanité en général, de se dire que les hommes ne sont pas assez maladroits pour laisser s’échapper un virus hautement dangereux d’un laboratoire P41, que tous les gouvernements ‘occidentaux’ ont bien laissé entrer le virus dans leur pays puis déclenchés la mise en détention provisoire de leur société pour bien détruire ce qu’il restait d’économie, mettant tout sur le dos du virus, alors même que, oh pur hasard, il semblait bien que quelque chose devait exploser cette année, tant les économistes étaient unanimes pour dire qu’une économie avec des taux d’intérêts négatifs est en soi une absurdité non-viable. D’autant plus que rien n’avait été réglé depuis la crise économique et financière de 2008. Je préfère donc penser à un plan bien rôdé, malin, précis, plutôt qu’un enchainement de nullités et d’imprévoyances, puisqu’une fois la solution la plus débile lancée, celle du confinement, on se rende compte qu’on a cassé tout le système de santé, partout. Je préfère penser que cette casse de l’hôpital, le manque de masques, le classement opportun de l’hydroxichloroquine en substance vénéneuse quelque jours avant le déclenchement de la crise sanitaire, était voulu et pensé. Les taux de probabilité permettant de croire au hasard sont faibles, de toute façon – comme l’était l’apparition de la vie pour les darwiniens. Je préfère penser que le Pr. Raoult est un caillou imprévu dans la chaussure du complot, auquel les gens du ministère français de la Santé, plutôt que de croire que des milliers de gens puissent mourir pour des querelles entre ce ministère et un couple démoniaque et sans-gêne, et d’autres part un institut courageux dirigé par un professeur charismatique et exubérant. Je préfère inférer que toute cette triste comédie est au service de Big Pharma qui en profitera pour pucer les gens et les suivre en direct via la 5G, plutôt que de croire qu’une des solutions médicales les plus rapides et les moins chères soient simplement torpillée par des gens qui détestent une grande gueule de professeur, et que ces gens soient, par hasard, souvent liés à des laboratoires qui développent un vaccin, poison dont les gens ne veulent pas. Je préfère penser que le fait que les ordonnances passées par ce gouvernement de sous-larbins en faveur d’une installation non-contrôlée et sans en informer les mairies d’antennes 5G, n’est pas seulement un retour d’ascenseur aux opérateurs téléphoniques pour financement de la campagne ridicule et sans programme clair2 du minable banquier marié à sa mère et qui sert de président à la république française, mais pour nous pucer rapidement et nous contrôler quand l’argent aura disparu et qu’un régime néo-trotskiste à la chinoise, piloté par l’ONU, prendra la suite des États en faillite. Ça a plus d’envergure et explique plus l’urgence de la dernière décision.

Je préfère me dire que Schiappa est un épouvantail disgracieux mis là pour attirer l’attention comme un prestidigitateur dévie le regard pour les biens de son truc, et que ça marche. Je préfère penser que les grosses Ndiaye ou Avia ou autres macroniens sont des minables qu’on a mis là parce que personne d’autre ne voulait faire le sale boulot des loges et que leur bêtise à fait fuir les vrais politiciens. Je préfère penser que Manu le banquier joue à l’idiot tel un Charlie Chaplin moderne, plutôt que de penser qu’il est simplement nul, et que mon peuple est devenu assez con pour mettre à sa tête des nuls. Je préfère penser que le couple Buzyn-Lévy a été subtilement mis en place pour empoisonner le peuple3 et que des sombres arrière-boutiques judéo-kabbalistes nous envoient les 10 plaies d’Egypte pour plaire au YHWH psychopathe de l’Ancien Testament, plutôt que de penser qu’ils sont là par hasard et que nos institutions laissent de la racaille tribale en blouse blanche la diriger. Je préfère me dire que les militaires laissent faire tout ça parce qu’ils ont décidé de rire encore un peu avant de tout envoyer à la poubelle en décrétant un grand jubilé, demandant aux créanciers de bien prendre le temps de contempler le majeur de la nation et en leur envoyant les dirigeants des quarante dernières années comme des os à ronger, sur qui défouler leur colère, plutôt que de me dire que se sont des lâches et des andouilles qui respectent des institutions plus que dévoyées. Etc.

Bref, j’ose affirmer que le complotisme est un humanisme, une grande preuve d’estime pour les gens qu’on pense assez filous et bons acteurs pour être autre chose que des crétins incompétents avec une série de dormeurs et de lâches en série, qui ne sont pas foutus de les arrêter.

Et si demain un techno-fascisme de type chinois se met en place en France et partout dans les pays aujourd’hui mis à l’arrêt par l’OMS et le vendeur de vaccins et apôtres de la dépopulation – le pédophile sataniste Bill Gates – je préférerais me dire que j’ai été déclaré « terroriste » par suite d’un plan pensé depuis des siècles et abouti sous mes yeux, que de terminer en geôle par tout une série de hasards et de faiblesses cumulées. Je veux bien perdre une bataille, mais contre le Diable, pas contre le hasard et la lâcheté.

C’est un peu comme les Chrétiens qui refusent de penser que la Création et sa complexité sont le fruit d’un dessein divin plutôt que par une suite de hasards, et préfèrent penser l’Homme venu de la glaise ou créé à l’image de Dieu plutôt que fruit de ratages génétiques qui se seraient révélés bons dans l’environnement d’alors. Idem pour l’apparition de la vie, dont il est plus logique de penser qu’elle le fruit d’un Dieu plutôt que le passage d’une infime chance dans un gros bouillon de hasard.

Se rendre compte que l’apparition de la vie est improbable, avec Arnaud Thiry (Astronogeek)

Et de même, je préfère penser que l’Église Catholique est attaquée de l’intérieur par des gnostiques lucifériens qui ont gagné une belle bataille en plaçant tous ces pédophiles et ce Pape qui adore la Pachamama et fait du panthéisme, plutôt que de me dire que des millions d’andouilles suivent cela sans rien dire, alors que rien ne s’y oppose.

C’est une grande forme de sympathie pour les hommes de penser qu’ils sont malins, plutôt que bêtes. Qu’ils savent habilement feindre leur incompétence et casser le pays à dessein, plutôt que par incompétence, incompétence qui rejaillirait sur le peuple et les autres dirigeants, tous coupables, par lâcheté, indifférence ou naïveté, de les laisser faire.

Les anti-complotistes devraient nous reconnaître tout le crédit qu’on accorde à ceux dont on se méfie, qui est une forme d’estime.

Enfin, chercher des raisons cachées, c’est encore croire que le monde est raisonnable et ne pas penser qu’on puisse aller à la catastrophe simplement par la poursuite de la logique mortifère d’un système absurde, mais parce que toutes les personnes qui veulent rompre avec en sont empêchées. Je préfère croire qu’un véhicule a foncé droit vers le mur parce que toutes les personnes qui voulaient freiner ont été enchaînées, vu qu’il fallait que cela se produise pour le plan d’autres personnes, plutôt que de me dire que personne n’a pensé à actionner les freins.

C’est, enfin, sans doute plus rassurant et psychologiquement consolant de se penser vaincu par le Diable, plutôt que par la somme de nos manquements.  Il faut que l’adversaire soit grand pour que la défaite soit un peu acceptable, faute de quoi nos fautes sont encore plus impardonnables. Le complotisme est-il aussi une consolation ?

Photo d’entête : « « Complot des médias et de la finance pour élire Macron. Résistez!!! » Paris 2017 » par Ithmus

Notes

  1. Apparemment l’hypothèse animale est écartée par tout le monde ; un effet de la 5G reste en lice ; et sa structure indiquerait une manipulation humaine.
  2. Mais où il n’était jamais question de faire du patriotisme économique à la Montebourg comme il le fait aujourd’hui.
  3. Après Simone Weil qui a permis qu’on tue les enfants Français et qu’on sauve les transplantés de sa colonie raciste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *