Alexandre, du Cercle Richelieu propose une alliance entre dissidents.

On peut s’entendre sur la question religieuse, sur le régime et son dirigeant, ça fait des longs débats, on s’échange des livres et des arguments et c’est sympa. Mais il y a quand même un point d’achoppement qui est la question raciale. On ne peut pas d’un côté prôner la « réconciliation nationale » en intégrant tous les enfants de l’immigration et de l’autre faire alliance avec des gens qui rejetteraient ces individus. On ne peut pas demander d’un côté l’adhésion à un projet et ramener avec nous des gens qui se feraient ennuyer pour leur ADN et leur couleur de peau. Outre qu’ils sont quatre tarés inutiles et pieds nickelés répulsifs, s’allier avec Conversano c’est non. Génération identitaire, non. On peut discuter du nazisme avec des néo-nazis et tempérer le mensonge de Nuremberg, mais le nazisme n’a rien à voir dans l’histoire française, donc non. Pendant la Guerre Froid, il fallait choisir de discuter avec les EUA ou l’URSS, là il faut choisir de faire alliance sur une ligne raciale-sioniste ou sur un front anti-sioniste.

Si vous voulez revoir un royaume ou des régions catholiques, ne transformez pas la France en colonie du projet messianique suprémaciste Nazisraël. Si vous êtes attaché à l’Histoire de France païenne, royaliste, républicaine ou ‘gaulliste’, ne vous alliez pas à ceux qui rêvent de vous grand-remplacer pour mettre des esclaves cosmopolites métissés à votre place pendant qu’eux s’installent dans vos chateaux qu’ils font visiter aux Chinois. La proposition d’alliance sur une base raciale pilotée par les sionistes est un piège faustien pour le Français : une fois dégagés les musulmans qui leur posent problème pour des raisons internationales, ils installeront une branche de l’oligarchie mondiale cosmopolite pour diriger le pays. Puis peupleront le pays de noirs qui, outre d’être puçables feraient des petites mains (ou des citoyens delta ou gamma dans un monde à la Huxley) facilement reconnaissables, et dégageront le petit blanc : c’est le projet en cours du macronisme avec un penchant techno-fasciste plus affirmé. Mettez une Maréchal, un Estrosi, un Zemmour ou un Onfray à la tête du pays pour la phase de sortie des musulmans, puis n’importe quel socialiste ou fédéraliste juif (un Fabius, un Attali, ou un DSK) pour le peuplement de masse par des Africains et le tour est joué en 20 ans, nickel pour 2040et les 6000 ans du calendrier juif.

Sunnites, Chiites, Orthodoxes et Catholiques peuvent s’aller contre les gnostiques et messianiques franc-maçons, juifs et évangéliques. Quand ils essayeront de construire le Troisième Temple, il faudra choisir de vous soumettre ou de libérer Jérusalem. Idem pour la Troisième Guerre Mondiale : avec l’Iran et la Russie contre la colonie sioniste ou de son côté. Choisissez entre parler avec Hindi ou Goldnadel, vous n’aurez jamais les deux dans le même camp. Choisissez de vous soumettre à ce dernier ou de lutter contre lui.

Pour nous, la ligne soralienne est la bonne, car elle seule permet une remigration saine des Africains dont l’avenir se dessine en Afrique (qui se pensent Africains en France, et non pas Français d’origine africaine).

Tous les autres sont le camp camp du CRIF, de Macron la main tenue, à Onfray, Zemmour jusqu’à la bande des nullos de Ring.

En résumé (et en toute utopie)

Royalistes (CR, GAR, …) + Catholiques (Civitas, Nouvelle Opinion Publique, AF) + Réconciliation nationale (Soral, Dieudonné, Ploncard d’Assac) + Républicains/Frexiteurs/populistes/gaullistes (Rougeyron, Asselineau, Philippot, Kuzmanovic…) + Libéraux ‘conservateurs’ (Gave, de Lesquen)1

vs.

[aile anti-musulmane du CRIF (identitaires, zemmouro-onfrayiens, judéo-serviles du LR, DLF et FN) vs aile grand-remplaceuse globaliste du CRIF (LFI, PS, Modem, LREM, LR + nébuleuse Soros (Femen, indigénistes, écocologistes)].

Dans le premier camp, Charles Gave ferait le meilleur candidat pour 2022, qui ferait un seul mandat le temps de faire une transition vers un nouveau régime et d’organiser une remigration volontaire et négociée avec certains étrangers.

Dans le second, on aurait Zemmour (2022-2027) le national-sioniste puis Brune Poirson (2027-2032) la liquideuse pour les globalistes.

Note

  1. A Hervé Ryssen de choisir son ‘bloc’ …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.