On y est. Dans un pays mis en prison depuis mars 2020 et contrôlé pour une menace fantôme qui pourrait être éradiquée en soignant les gens, toute cette tourbe antiélitique républicaine de pourris, de compromis, d’arrivistes et d’opportunistes en tous genres, qui déteste le peuple et le méprise bien que les derniers des nigauds croient encore qu’ils sont là pour les représenter et s’occuper d’eux, se sont depuis bien longtemps affranchis des règles qu’ils imposent aux rats de laboratoires. Comme dans la Ferme des Animaux de Orwell, les cochons se sont remis sur leurs pattes et comme dans 19841, les membres du Parti Intérieur, la Nomenklatura, ont des privilèges qui vaut au peuple des amendes donnés par les poulets zélés du régime destructeur de la France et génocidaire.

Des ministres à des dîners clandestins ? (Le Fil d’Actu, 9 avril 2021)
Scandale Chalençon dîners clandestins : l’envers du décor (Blast, 10 avril 2021)
Mangeons les riches – Pierre Jean Chalençon et le Palais Vivienne (UnderZap #59 ; Le Pixel mort, 5 avril 2021)

La voix de Portici

« BFMTV plus fort que le Cocid ! [1/2] Résumé d’une affaire qui dérange » (La Voix de Portici, 9 avril 2021)

Photo d’entête : « Louvre Trompe l’Oeil » par fdecomite

Note

  1. Mais c’est aussi le cas dans Le meilleur des mondes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.