Béatrice Pignède (décédée le 13 avril 2015) est une journaliste et réalisatrice de films documentaires française. Après avoir travaillé pendant plusieurs années pour la télévision française, elle se signale dans les dernières années de sa vie par son militantisme « antisioniste » et sa proximité avec Dieudonné.

Biographie

Béatrice Pignède a travaillé pendant quinze ans à la télévision, notamment pour le service public.

Elle fonde en 2002, Clap 36, « association de promotion du cinéma indépendant », qui traite, selon la journaliste Marie-Noëlle Tranchant, « des sujets impossibles à aborder à la télévision ».

Béatrice Pignède, quand elle participait à Arrêt sur image

Son documentaire Propagande de guerre, propagande de paix, en 2004, fait intervenir notamment deux historiennes Anne Morelli et Annie Lacroix-Riz, comparant les thèmes de propagande lors de la guerre en Irak avec ceux développées lors d’autres conflits.

Dans les années 2000, Béatrice Pignède et Francesco Condemi, son associé au sein de Clap 36, se signalent par leur proximité politique avec Dieudonné et Alain Soral. Ils réalisent notamment le documentaire Sans forme de politesse : regard sur la mouvance Dieudonné, dans lequel interviennent l’humoriste et ses alliés politiques. Une projection de ce film, prévue en juin 2009 dans un cinéma parisien, a été annulée à la suite d’une censure de la mairie de Paris.

En 2011, Béatrice Pignède réalise Main basse sur la mémoire, un « réquisitoire » contre la loi Gayssot, dans lequel est notamment interviewé Robert Faurisson.

En 2013, Béatrice Pignède réalise le film L’Oligarchie et le sionisme, distribué par une société iranienne déjà co-productrice de L’Antisémite, de Dieudonné.

Béatrice Pignède meurt le 13 avril 2015, des suites d’une longue maladie.

Filmographie

Récompense

  • 2001 : Prix Europa au Festival de télévision européen de Berlin pour Kosovo : des journalistes dans la guerre

Sélections

  • 2001 : FIPA (Kosovo : des journalistes dans la guerre)
  • 2003 : FIPA (L’Irak – D’une guerre à l’autre)

NB : cette page est copiée du Wikipedia francophone le 29 juillet, expurgée de la polémique idéologique qui citait des gens qui ne méritent pas deux secondes d’attention. Cette page est ainsi sauvegardée avant qu’un militant fasciste zélé du monde 404 et adorateur de Grand Frère ne réussisse à la faire effacer.

Alain Soral, sur la mort de la réalisatrice

Alain Soral déplore la mort de Béatrice Pignède et célèbre son combat pour la liberté

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.