Pendant que se fait assourdissant le silence des Enfoirés, ces has been du show business, ces mangeurs de petits fours maintenus artificiellement sous les projecteurs par des télévisions complaisantes et bien satisfaites de leur tapin, je n’ai pas pu m’empêcher de rapprocher ces deux vidéos en rigolant de voir le gros Goupil de Manip’ 68 à la place de Jenifer :

Sauf que le peuple n’est pas un enfant qu’un petit roitelet énarque, « pute intellectuelle » d’Alain Minc et marionnette qui ventriloque l’agenda des banquiers via Jacques Attali qui a la main là où ça passe pour l’actionner, peut sermonner de la sorte.

Le problème de cette représentation binaire des débats est cependant fallacieuse, le peuple en jaune n’est pas uni. Il y a une convergence des mécontentements et des ras-le-bol qui espèrent tous la démission de Manu le Minus, voire la fin de ce régime républicain qui part à vau-l’eau depuis le coup d’Etat contre Charles de Gaulle, justement, cf. le gros Goupil, en Manip’ 68.

Le peuple en jaune et en uniforme, va en terminer avec l’oligarchie ploutocrate, dont vous êtes les Enfoirés sont les bouffons, trahissant année après année Coluche. Nous n’avons pas toute la vie pour y arriver mais quelques semaines et au plus tard, tout va se régler en mai 2019. Eux, les chantres et les catins de la société du spectacle auront toute la vie pour pleurer !

Photo d’entête : “House of Commons Chamber – elevated view” par UK Parliament.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *