L’avantage du mouvement des gilets jaunes est qu’il n’a pas de figures imposées1)Malgré les tentatives du pouvoir d’instaurer des interlocuteurs officiels, probablement sous contrôle direct, indirect ou élus pour leur nullité., pas de mots d’ordre, pas de parti ou de syndicat qui dirige le peuple, le vrai peuple, le peuple réel, et chacun peut avoir ses raisons de vouloir la fin de ce régime. Chacun peut donc aller dans la rue pour des raisons qui rejoignent celles des autres, sans être forcément réunis par un même mot d’ordre unitaire. Voici mes raisons d’aller dans la rue, et qu’importe le mépris de classe de l’aussi riche que méprisé Botul Lévy ou les invectives des forces de l’oligarchie bancaire ennemie des peuples. N’oublions jamais qu’

il faut nous débarrasser de l’oligarchie financière mondiale
ou c’est elle qui va se débarrasser de nous !

Gilets jaunes, ce que nous devons faire

  • Ne pas oublier Maggy Biskupski, la première gilet jaune ! Morte ou par désespoir parce que la police et la justice ne fonctionnent pas, ou “suicidée” par le Pouvoir parce qu’elle gênait. Dans les deux cas, c’est la première Française à s’être élevée, c’est notre Marianne, nous devons en faire notre emblème, non pas comme une icône religieuse, mais pour nous inspirer de son courage : si tous les hommes avaient autant de volonté qu’elle et si toutes les femmes geignardes dites féministes lui ressemblaient, la France serait sauvée
  •  Il faut cesser de bloquer les Français mais occuper tous les lieux de pouvoir français et européen, notamment les préfectures et faire entendre notre voix à ces préfets qui sont comme les représentants d’une armée d’occupation venue de Paris2)Ou bien de Bruxelles, où sévit l’odieux Juncker, banquier Luxembourgeois alcoolique et répugnant. Au contraire, il faut que les politiciens locaux, notamment les maires, soient avec leur peuple, qu’ils connaissent pour vivre avec lui au quotidien. Il faut occuper les alentours de l’Elysée nuit et jour, pour que la marionnette Rothschild en France, entende que le peuple veut son départ, qui n’a pas voulu de lui et qui a eu la main forcée par tous les médias en 2017, avec un second tour arrangé pour n’avoir le choix qu’entre la peste et le choléra

Ce qui doit donc cesser

En France

  • Fin du racket par les radars et retour de la limitation sur les routes départementales à 90 km/h
  • Depuis 2005 et le “non” au référendum sur l’adoption du traité européen de Lisbonne qu’ils ont fini par ratifier tout de même, la France vit sous un régime usurpateur : fin de cette démocrature au service des banques
  • Fin des subventions aux médias et fin des projets de loi sur les fausses nouvelles qui instaure un système totalitaire d’information
  • Fin de la sur-représentation de certaines catégories sur le service public médiatique : il n’y a pas 80% de socialo-communistes en France, il n’y pas 40% de juifs mais 0,5% et pas 50% d’homosexuels ; de même, les problématiques sur l’homosexualité, le féminisme ou le racisme sont des sujets secondaires qui ne servent qu’à diviser les gens et créer un climat de guerre civile, tout en cachant les vrais problèmes sociaux. Fin de l’ingénierie sociale mise en place par cette propagande
  • Liberté des gens de se déplacer, notamment les supporters de football : non à la tyrannie des préfets, qui organisent une armée d’occupation sur le territoire du vrai peuple
  • Fin de la subvention aux organisations pleurnichardes, dites antiracistes ou anti-discriminations, qui ne servent que d’agents de police et ont le droit d’assigner en justice qui bon leur semble pour les prétextes les plus outranciers
  • Abrogation des lois mémorielles qui mettent en place une histoire totalitaire : l’Histoire se fait dans les universités, pas au Parlement
  • Abrogation des lois qui instaurent un Patriot Act à la française et mettent en place l’arbitraire et le totalitarisme
  • Fin de la planification sovietoïde qui se cache sous l’arnaque du réchauffement climatique de nature anthropique ; la transition écologique n’est qu’un plan quinquennal qui va être un échec quant à ses objectifs affichés, mais va enrichir certains… qui ?
  • Large diminution du ministère de la Culture, cette machine à créer des armées inutiles de zombies, d’obligés prêts à défendre le Pouvoir parce qu’ils en dépendent
  • Retour à l’économie locale, aux circuits courts3)Même si ceci, ce sont aux consommateurs de créer ce mouvement, et non à l’Etat.

En Europe et international

  • Rothschild a mis en place une marionnette, en 2017, et nous rackette aujourd’hui pour la dette, qui n’a fait qu’empirer depuis 1973 : droit d’inventaire sur tout ce qu’ont fait les marionettes de Jacques Attali (Mitterand, Chirac, Sarkozy, Hollande, Macron) et refus de payer la dette pour des banques que les Etats ont dû sauver en 2008
  • Retrait de la France de l’OTAN dans laquelle nous a remis l’odieux Faust-Sarkzoy, sorti du placard par des manipulateurs pour accomplir une basse besogne : la France n’a pas à être la main visible du sionisme protestant et juif qui sévit aux EUA et dans la colonie juive de Palestine ; nous ne sommes pas des ennemis de la Russie ou de l’Iran
  • Refus des chantages des EUA sur nos relations internationales : nous commerçons avec l’Iran si nous voulons
  • Refus de l’immigration massive imposée par l’élite oligarchique pour détruire l’Europe
  • Refus d’aider la colonie raciste de Palestine occupée à créer le Grand Israël
  • Démantèlement des réseaux satanistes et des grands réseaux pédophiles internationaux qui sacrifient les enfants pour cimenter leur groupe et essayer d’atteindre des pouvoirs surhumains
  • Alliance avec Donald Trump pour que son pays reste dans ses frontières et cesse de jouer les gendarmes du monde, gendarmerie qui a causée entre 20 et 30 millions de morts ; politique de neutralité avec la Russie de Poutine

Voilà, moi, pourquoi j’irai dans la rue et pourquoi je veux la fin de cette démocratie pourrie qui va de mal en pis, depuis la marionnette de Rothschild Pompidou jusqu’à la marionnette de Rothschild Macron.

Publié le 23 novembre 2018 – mis à jour le 27 novembre 2018.

Photo d’entête : “Les gilets jaunes, Yellow vests!” par Coline Buch.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *