Rosemary’s Baby [1968] de Roman Polanski

Tout d’abord, pour ceux qui n’ont pas vu le film de Roman Polanski, en voici la bande-annonce originale en anglais :

Le film Rosemary’s baby (…), représente la naissance d'[un] Enfant de Lune démoniaque, dont la conception s’est faite lors d’un rituel spécifique. Ce film met en scène un obscur réseau sataniste dont les membres sont socialement insoupçonnables. […]

Les rituels de l’Enfant de Lune (Moon Child) sont voués à lier le fœtus à des entités démoniaques. La création de ces Moon Child[ren] au sein du Projet Monarch implique donc de la haute magie noire et de puissants démons.

Aleister Crowley est l’auteur du livre Moonchild qui fut publié pour la première fois en 1917. Les rituels devant être appliqués pour capturer une âme et créer un Enfant de la Lune sont plus ou moins décrits dans trois de ces ouvrages. Le protocole magique débute bien avant la naissance de l’enfant élu, qui aura évidemment des parents biologiques d’une certaine lignée. Sa conception sera ritualisée d’une manière bien définie, il s’agit ni plus ni moins de consacrer un enfant aux démons par la magie sexuelle lors de sa conception. Les traumatismes pour fractionner l’enfant commenceront dans l’utérus, un fœtus peut être violenté de différentes manières : électrochocs, coups d’aiguilles, traumatismes divers de la mère se répercutant sur l’enfant. Le but est de faire de lui un Enfant Magique qui servira d’hôte à une entité supérieure. L’Enfant de Lune serait donc une sorte d’avatar élevé selon la programmation Monarch pour mener son incarnation ici-bas en servant un plan d’ordre supérieur. Dans son livre Du sang sur l’autel, Craig Heimbicher affirme que dans une instruction secrète du neuvième degré de l’Ordo Templis Orientis (O.T.O.), il est mentionné la création d’un “enfant de Lune” par la possession démoniaque d’un fœtus lors d’une copulation ritualisée… Voilà la tradition assyro-babylonienne, entretenue par des satanistes comme Aleister Crowley.

Alexandre Lebreton, MK-Ultra. Abus rituels et contrôle mental [2016], Omnia Veritas, 419

Les acteurs et le réalisateurs parlent du film

Director Roman Polanski, actress Mia Farrow and producer Robert Evans tell the story of bringing « Rosemary’s Baby » to life.

Deux analyses du film

Rosemary’s Baby Explained: Realism & Control
Rosemary’s Baby Analysis – The True Terror

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *