Les magouilles de l’OMS et de l’oligarchie mondialiste sont vues partout dans tous les pays, Donald Trump a décidé de couper les vivres de ce pilier de l’organisation tentaculaire aux mains de l’antiélite mondiale et les peuples se réveillent, décidés à ne pas laisser passer un Nouvel Ordre Mondial où ils ne seraient que des esclaves, des prostituées ou des animaux de zoo (quand ils ne seraient pas lentement éliminés jusqu’à arriver à 500 millions d’habitants). Voilà donc que l’antiélite luciférienne – via Hugh Evans, un jeune mannequin beau et sympa, comme tous, et son organisation Global Citizen, bidule inconnu au bataillon probablement un Gremlins provenu d’une cellule-souche de Soros – a décidé de lancer une grande messe numérique, en streaming, avec un mégaconcert appelé “One World” et diffusé partout dans le monde en ce jour [18 avril 2020].

On avait déjà eu les grand-messes bienpensantes de U2 et Bono (le ringard qui putasse partout où il peut auprès de l’antiélite mondialiste pour exister encore, cf. photo d’entête), les Elton John, Peter Gabriel ou autres VRP de Bill Gates et de l’ONU, venu chanter pour l’Afrique et autres causes, avec les résultats que l’on sait… Voici que la Tour de Babel joue une carte en faisant les fonds de tiroirs de tout ce qu’elle a de drogués, possédés, sexuellement dégénérés, cannibales, pédophiles, poupées MK-Ultra et autres malades mis en avant par l’industrie de la propagande chantée. A l’appel le débris putride Céline Dion et ses vêtements transgenre glauques et morbides qui part faire de la retape médiatique. C’est donc, outre le squelette canadien veuve de René, la cannibale Lady Gaga, le couillon Paul Mc Cartney, la poupée MK-Ultra Billie Eilish, la belle mais fade catin interchangeable Taylor Swift, les vieux drogués et voleurs de chansons qui forment les Rolling Stones, la grosse tante Elton John, tous ces déchets puants de fausse culture, qui doivent se prêter à cet exercice qu’on imagine déjà dégoulinant de bonnes intentions, de niaiseries infantilisantes pour débiles, de musiques calibrées pour être aussi vite oubliées qu’entendues et produites en série par générateurs d’excréments sonores standardisés. Il ne manquera sans doute que Bergoglio venu faire un sketch de bienpensance moralisante suintant la manipulation ; entre Madonna le personnage jouant le rôle de vierge noire, Gaga qui gopute du cadavre avec son amie Ibramovic, ou Ariana Grande la kabbaliste qui aime voir ses fans sacrifiés (cf. à Manchester), l’antipape serait bien à sa place.

Madonna, comme un cadavre « vivant » qui demande une rançon au monde…
On aurait envie de cracher sur cette chose mal refaite, si on avait pas peur d’y salir un mollard…

Le vieux monde pourri se rebiffe, abat ses atouts. Mais on vous vomit, bande de zombies dégueulasses ! On vous méprise, on se rie de vous, on ne prête aucun intérêt à vos spectacles même si vous mettez tous les effets spéciaux, la puissance et les lumières que vous voulez. Vous êtes la dernière manifestation ridicule avant la colère contre votre ordre génocidaire, malsain et putride, minables pantins du pédophile et assassin Bill Gates, crétins à la solde de George Soros, imbéciles gretathunbergesques !

Le monde est unit dans toute sa diversité complémentaire contre votre décadence ignoble. Chantez, chantez, chantez encore, on vous fera bien vite taire puisque personne n’est dupe de votre propagande, tout le monde sait que vous vous fichez des soignants dont vous n’avez que faire (ce sont des vulgaires gilets jaunes juste bon à acheter votre merde en ligne, n’est-ce pas ?), tout le monde voit bien que vous n’êtes que des fausses idoles d’une religion de mort. Votre grand-messe pue la charogne, les enfants sacrifiés, la drogue et la manipulation.

Tout le monde est contre vous.

Mais bien sûr ce sera diffusé par le service poubellique de ‘France’ TV qui se sert du racket de la contribution obligatoire pour se faire la propagande de l’OMS, refuge de mafieux tenus par les laboratoires et d’un génocideur pédophile. Les media devront aussi payer, plus un franc pour ses connards…

Photo d’entête : “President Herman Van Rompuy shaking hands with Bono, 09 Oct 2012 (Brussels)” par Herman Van Rompuy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *