Alors, commerçants qui pleurnichaient à cause des gilets jaunes et du manque-à-gagner des samedis de manifestations (à 99% pacifiques malgré les manipulations des medias oligarchiques) ? Heureux d’avoir demandé à Manu le minable et Castanomanin de vous défendre contre nous, qui demandions la destitution du banquosident de l’oligarchie mondiale ?

Alors, journalistes qui nous regardaient comme des enfants lisant un peu trop de science-fiction, quand nous parlions de techno-fascisme en marche et d’un long processus commençant en France avec la marionnette américaine Sarkozy ? Toujours pas l’ombre d’un doute dans vos caboches de crétins diplômés qui copient l’AFP et diffusent des erreurs avec vos airs d’instituteurs éclairés ?

Alors, policiers et gendarmes qui étiez d’accord avec nous en privé, mais aviez toujours une bonne excuse pour continuer à suivre les ordres de votre hiérarchie républicaine aux mains de la mafia ? Fiers d’être de jour en jour transformés en nazis à votre corps défendant ? Toujours pas de ligne rouge définie au-delà de laquelle vous cessez de suivre les instructions et commencez à défendre le peuple contre l’antiélite parasitaire et corrompue qui se sert de vous ? Après les flashballs, les Ausweis, l’interdiction de manifester, le contrôle des medias et toutes les lois de censure, c’est quoi la prochaine indignité à laquelle vous allez prêter main forte ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.