Un petit aperçu du financement trouble des milieux politiques dits « de droite » – ou du moins de la branche non-socialo-communistes de la mafia au pouvoir, va-t-on dire – à l’occasion d’une note de lecture, réalisée par Michel Drac, de French Corruption (2013) écrit par Gérard Davet et Fabrice Lhomme grâce à des entretiens avec un des porteurs de valises des affaires, Didier Schuller :

Personnes citées : (de manière anecdotique : François Fillon), M. Stirn, Charles Pasqua, le Club de l’Horloge, la famille Rothschild en France, Didier Schuller, Patrick Balkany, Nicolas Sarkozy, Marc Francelet (?), Jacques Chirac, Jacques Chaban-Delmas.

Suivant les liens sur Youtube, j’ai trouvé un entretien donné à on ne sait pas qui, on ne sait pas quand (mais après 1995) où Marie Laforêt revient sur un tentative de révéler des informations dont elle avait héritées via un ordinateur de son ex-mari, et en s’associant avec le fils de Didier Schuller, Antoine, et – mais très rapidement – Christian Cotten :

Personnes et groupes dont Marie Laforêt parle : Antoine et Didier Schuller, l’Ordre du Temple Solaire, Karen Mulder, Canal + ou Yves Boisset.

J’ai aussi suivi pour trouver l’entretien chez Ardisson dans l’émission Tout le monde en parle, en 1995, dont Marie Laforêt / Madame Lavandeyra parle plus haut :

Personnes visibles à l’écran (et qui participent) : Thierry Ardisson, Marie Laforêt, Joey Starr1), Christian Cotten qui enquête sur l’Ordre du Temple Solaire, Goby (?), Mimeran (?), et Chubaï (?), Morishita (?), Antoine Schuller, Diego de Lavandeyra et un homme politique international bippé avec qui il aurait eu des relations homosexuelles. Si quelqu’un sait qui est cette personne, merci de laisser le nom en commentaire.

Je connais peu Marie Laforêt et en sait que penser de ses révélations. Une vidéo de l’INA sur d’autres révélations, trois ans après de viols qu’elle aurait subi à l’âge de trois ans, et dont elle se serait souvenu de manière hypermnésique et subitement à l’âge de 40, m’a paru quand même relever de la femme qui a un grand besoin de faire parler d’elle… peut-on se souvenir de tout ça à 3 ans, je ne suis pas spécialiste, mettons. Mais après avoir été l’ennemie numéro de la République corrompue, la retrouver violée et représentante des femmes, ça fait beaucoup pour une seule personne… Ce ne jette pas le discrédit sur le fond de ce qu’elle veut dénoncer en 1995, car oui, la corruption organisée et massive a existé (existe) et Didier Schuller le dit bien dans French Corruption, mais ça relativise la parole de la chanteuse.

Ensuite, j’ai encore suivi pour savoir qui sont les Schuller père et fils, histoire de mettre des visages sur des noms. Et les voilà :

Je ne sais qu’en penser, à part qu’il y a de la manip’ dans la manip’ dans tout cela, comme Pasqua conseillait de mettre des embrouilles dans l’embrouille jusqu’à ce que plus personne n’y comprenne plus rien … sauf les faussaires qui essayent d’écrire l’Histoire ou de s’y raccrocher et connaissent (ou espèrent connaître) la vraie Histoire, par la soupe frelatée qu’on nous enseigne avec Fernand Nathan.

Photo d’entête : “Pig on the euro notes” par Petr Sejba.

  1. Qui voulait alors faire la révolution et qui veut être l’interlocuteur de Marie Laforêt quand elle demande à qui elle pourrait parler, c’est intéressant de noter ce besoin de jouer un rôle sur la scène médiatique …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *