La progrès scientifique est, au moins depuis le XVIIIème siècle, un progrès collectif comme l’a expliqué Thomas Kuhn avec sa notion de paradigme, mais on retient toujours des noms propres plus ou moins usurpateurs qui laissent croire que des individus ont trouvé quelque chose seul de leur propre génie-île. Or certains peuvent aussi voler ce qui ne leur appartenait pas et se faire un nom, plus qu’un nom un personnage à qui ont attribue plein de citations et aphorismes qui génèrent des memes.

Et pourquoi choisit-on tel ou tel ? Pour la science ou la politique ? Les deux, on vole des inventions comme on vole des terres. Bref, c’est pour ça qu’il vous tirait la langue !

En gros, si on comprend bien ce que disent les auteurs des livres cités par Henry de Lesquen (cf. plus bas), le personnage Albert Einstein servait surtout à la propagande d’une idéologie qui rêvait de retourner à une terre qui lui est interdite aux Juifs par leurs propres textes religieux. Du moins si on considère que Einstein fût un Juif. En fait, adepte de Spinoza, il semble plutôt proche des cabalistes1)Idéologie tout de même très éloignée du judaïsme orthodoxe, voire qui sont deux idéologies totalement distinctes et peut-être même ennemies, mais je me réserve encore sur la question. et de la religion sataniste/luciférienne des Rothschild et Rockefeller, qui se sert elle-même des Sionistes juifs pour créer la capitale mondiale de son Nouvel Ordre Mondial. Peutêtre même que cette hyperclasse veut-elle se servir de la croyance d’être le peuple-élu, pour en faire non pas le peuple-prêtre qui guide les nations mais celui qui fouette les esclaves métissés de toute la planète. Elite mondial qui a ses Juifs comme elle a des familles d’autres religions et qui balancera les Juifs et les Sionistes de base, en même temps2)Comme eux-mêmes balancent ceux qui les servent quand ils n’en ont plus besoin, genre le Wahhabisme…, une fois qu’elle n’aura besoin de temps d’êtres humains que cela, c’est-à-dire lorsqu’ils seront devenus transhumains et des êtres dématérialisés, et que des robots les serviront… Au pire, comme le propose les Georgia Guidetones, qu’ils laisseront 500 000 millions d’êtres humains sur terre, comme des ours sauvegardés dans nos montagnes. En attendant tout ça, au XXe siècle, Albert Einstein le plagieur a servi à nous vendre une colonie raciste, un peu comme une ‘chanteuse’ doit bientôt amener les gens de mauvais goût sur la terre volée aux Palestiniens, pour un concours de musiques idiotes, histoire que plein d’idiots utiles aillent se dandiner à Tel Aviv avec Netanyahou et le trouvent trop groovy, la classe il est aussi cool que Barack Obama ! Les dessous de l’Histoire ressemble à des couches sales, en fait, nous qui cherchions des bas affriolants…

A lire sur les plagiats d’Einstein

 

 

 

 

 

 

Photo d’entête : “Albert Einstein painted portrait _DDC9392” thierry ehrmann

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *