Le non-événement vendu par les media

Fabuleuse non-information du 6 novembre 2018 dans le Journal de la Propagande Officielle FranceInfo, avec cette arrestation de 6 personnes non-identifiées, dont une vilaine de 62 ans qui vit à la campagne sauvage et dangereuse dans l’Isère, et qui appartenaient à un groupe d’« ultradroite radicale »1 qui n’ont rien fait au sup’Manu de la Rotschildie française dont les mains tirent des éclairs2, mais qui allaient faire du Maaaal (musique sombre en fond, frisson à l’œil de rigueur, mine fermée républicaine)3.

Ainsi, nous dit …le site (les articles ne sont même plus signés, ils doivent tous avoir trop honte dans la boite-à-m… ensonges) :

Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris « du chef d’association de malfaiteurs terroriste criminelle ». Cette enquête « vise un projet, imprécis et mal défini à ce stade, d’action violente contre le président de la République », selon une source proche du dossier.

Un autre article qui s’appelle “Que sait-on du projet d’action violente contre Macron préparé par six personnes proches de l’ultradroite ?”, publié dans la soirée, et dont on peut résumer le contenu par : rien, est intéressant juste parce qu’il rajoute deux éléments notables. Castaner, le ministre du futur Minipax, nous y parle de l’« hyperviolence » de ce petit groupe de gens qui ne vivaient pas au même endroit et n’avaient pas d’armes. Dieudonné, le seul vrai ennemi de l’Etat face à qui on doit déployer 12 cars de CRS, en rage : voilà un humoriste qui veut lui piquer son boulot et a tous les moyens de faire connaître ses sketchs ! On y apprend aussi que des conversations téléphoniques ont été interceptés, par hasard, quelle chance, alors que tout est enregistré grâce aux lois totalitaires que les attentats de Charlie et du Bataclan en 2015 ont permis de faire passer à la population apeurée.

Bref, du point de vue du Pouvoir à quoi servent ces interpellations :

  1. à voler les ordinateurs, violer l’intimité des gens et envoyer des messages à toute la population, espérant que les plus idiots remercient en gobant l’arnaque et les autres comprennent en baissant l’échine plutôt que de dégager ce pouvoir qui ne les représente pas du tout et qui n’est pas la solution mais la source de ses problèmes
  2. à surfer sur la grande peur des heures les plus sombres des années 19304. Il vous l’avait bien dit, Manu le Sauveur de la République, que les Fascistes sont aux portes de la ville !
  3. à nous rappeler qu’il y a des gens – pas nombreux, certes, – assez cons pour penser que tuer ou faire du bobo à Manul serait un acte héroïque5 : non, tout le monde se fiche du petit employé de banque ! Et puis quand bien même, s’il mourait, on risquerait d’avoir de nouveau le toutou de l’OTAN ou le gros fossoyeur du socialisme à mobylette, autant garder ce truc-là, maintenant qu’on l’a. Ce serait une énorme faute tactique.
  4. à créer des amalgames : nationalistes anti-Macron = Daesh ; patriotes = Nazis ; gens qui veulent aller manifester (?)6 = terrrrrrrrorrrrristes !
  5. à cacher l’essentiel et le scandaleux : tout le monde est sous écoute téléphonique et c’est normal, c’est pour la liberté, tu comprends ? Pense « printemps » et doublepensée dialectique ! Et si tu ne conçois pas que te mettre dans une grande prison à ciel ouvert avec des chaines invisibles à tes pieds c’est pour ton bien, tu es un vilain-antisémite-homophobe-pollueur-génocidaire-{rajouter la petite fièvre hystérique du moment}

Donc, voilà. Seule, le grossissement de ce qui aurait pu rester une minuscule affaire7 Et qui est donc grave, néanmoins, sur le fond, puisqu’en aucun cas le meurtre ne doit être une option politique.[/note], est inefficace, mais comme on y aura droit régulièrement (stratégie de la tension), peu à peu ça rentre dans les esprits et ça va essayer de nous fait perdre tout esprit critique en faisant trembler dans les chaumières. Heureusement, il nous reste le rire, la mémoire et notre raison.8

La preuve en image pour montrer que la non-nouvelle a bien existé, au cas où la page disparaitrait dans le monde 404. J’ai tout flouté pour vous obliger à lire l’article sur la page initiale et pour que personne chez eux ne puisse pleurnicher que je leur prends leur travail9 ou que je n’ai pas payé les droits de l’image, ou autre prétexte idiot de cet acabit. En même temps dans quelques années si tout a disparu, ils diront non, il n’y avait aucune page, fausse nouvelle !!! :

Puis juste en-dessous, les jolis amalgames soulignés au gros fluo dégueulasse d’étudiant qui croit qu’il apprendra mieux sa leçon en la stabylotant entièrement (le con) :

Copie d’écran prise à 22h43, contrairement au reste qui date du début d’après-midi, avec l’avantage de garder un joli quasi-point Godwin !

Et pour rigoler un peu, les commentaires du vrai peuple sur le site même de la Pravda locale ; et c’est encore plus rigolo, quand tu penses c’est modéré, et qu’ils doivent en laisser passer quelques-uns, tout de même, pour que ça ne se voie pas trop… :

Enfin, ça c’était le matin, car le soir au lieu des commentaires il y avait à la place un laconique :

Les commentaires évoluent sur notre site ! Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.

Et tout avait disparu ! Puis le lendemain tout est réapparu, on n’y comprend rien. Mais, enfin, merci la journaloperie pour cette grande tranche de rire et de gêne !

Après coup, tout se dégonfle …en catimini !

Au final, Le Canard enchainé, dans son édition du 14 novembre dégonfle la nouvelle et s’en moque :

Ceux qui se moquent aussi, mais de nous tous, ce sont les media qui, après avoir fait tant de bruit pour nous effrayer avec cette ultradroite fantasmagorique, se sont bien gardés de rectifier la vérité. Fausses nouvelles, vous disiez ? Et après ça, il faudrait les lire et acheter ces publications… Plus sérieusement, merci au Canard Enchainé (malgré tout), au Parti Antisioniste (des affreux terroristes chiites !) et à mediaspress.info (des odieux catholiques !) pour la vraie information.

Et sur la fabrique des ennemis intérieurs dans les démocraties, on peut toujours aller voir la conférence de Pierre Conesa partagée sur ce site.

Publié le 7 novembre 2018 – mis à jour le 18 novembre 2018 à 23h.

Photo d’entête : “Punks!” par Tony Watt. A random group of punks on Tib Street, Manchester.

Notes

  1. C’est l’extrême-droite après une transformation mutante qui la rend encore plus méchante ; vivement la gigadroite ultraradicale, qu’on rigole un peu ! Ce sont les mêmes publicitaires de l’industrie du spectacle qui écrivent leurs textes, ou quoi ?
  2. X-men tenez-vous tranquilles ! Ah moins que Manu le lombric lubrique ne soit la réincarnation de Luke Marcheur-dans-le-Ciel, qui arrête à lui tout seul une attaque d’une armée de l’Empire hypernéonazi dans l’épisode 8 de NanarWars, tu sais les conneries qu’on n’aura plus droit de citer, snif !… Staline doit être bien jaloux, il n’avait droit à tous ces effets spéciaux, lui !
  3. Pré-crimes déjoués : merci ChrisTomTom Cruise Castaner ! Merci les précogs, vive Précrime !
  4. Les heures « les plus sombres », c’est comme les navets de littérature clichérotique au concept machiste le plus plat : déclinable jusqu’à ce que même les plus idiot•e•s pigent l’arnaque.
  5. Au-delà de l’aspect totalement immoral et non-chrétien du geste : les patriotes ne sont pas le Mossad ou la Ligue de Défense Juive, mierda, cuando mismo !
  6. Ils voulaient peut-être l’entarter comme le nullosophe botulesque, « un projet, imprécis et mal défini à ce stade, d’action violente », c’est quand même du plus imprécis, non ?
  7. Dont on apprendra quelques jours plus tard qu’elle existait bien, ce petit groupe ayant décidé de tuer Macron au couteau.
  8. Bisou à la petite flicaille qui lit cette page sur ses heures de travail. Respecte-toi et ton peuple : démissionne de ce boulot infamant. Idem pour l’agent de propagande du site FarceInfo.
  9. Mouahaha : leur copier-coller de non-infos, plutôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *