Les fils concernant l’école autrichienne sur Liberaux.org

Le forum de l’association Liberaux.org rassemble quotidiennement des libéraux d’horizons différents et si tous ne se sentent pas autrichiens, la majorité des contributeurs les plus prolixes s’en revendique. L’école autrichienne n’est pas elle-même libérale1 bien que les figures de proue des troisième (Mises, Hayek) et quatrième (Rothbard) générations s’en réclament. Les libéraux autrichiens, ne sont quant à eux qu’un des nombreux courants qui composent le libéralisme moderne. Ainsi, par exemple, la Société du Mont-Pèlerin, créée en 1947 sous l’impulsion de Friedrich Hayek, fait cohabiter en son sein des courants différents comme des membres de l’Ecole de Chicago, des ordolibéraux ou des libéraux dits « classiques », en plus des autrichiens. On intègre aussi l’objectivisme dans les courants libéraux et les adeptes d’Ayn Rand, même s’ils sont peu nombreux, sont aussi représentés sur Liberaux.org ; comme la pensée de la romancière intrigue et polarise par sa force provocatrice, elle est très souvent discutée dans le forum Lectures.

Ceci étant dit, et puisque la succession chronologique des fils recouvre les premiers sous des strates plus profondes du site (38 pages actuellement rien que pour les lectures), où ils se perdent et sont oubliés, voici une petite recension des fils qui concernent donc l’école autrichienne de ce forum. Plus ou moins intéressants, plus ou moins datés, sortir ces fils n’est pas un travail pas forcément capital (mais doivent-ils tous l’être ?). En tout, cas voici :

  1. Cf. sur catallaxie.net : Des socialistes dans l’école autrichienne ? []

Publié par

Santiago Pinault

Après avoir validé une maîtrise de philosophie à l'Université de Franche-Comté, finalisé avec un mémoire qui concernait « Le criticisme de F.A. Hayek à l'aune du projet The Abuse and Decline of Reason (1935-1952) », sous la direction de F. Brahami, j'ai suivi un Master Recherche de philosophie économique, diplôme proposé conjointement par ce qui était alors l'Université de Provence (sciences humaines) et l'Université Paul Cézanne (droit, économie et gestion) avant la fusion des trois universités des Bouches-du-Rhône. Mon mémoire de master, sous la direction de G. Campagnolo et J. Magnan de Bornier, portait sur Friedrich Hayek et Karl Polanyi et s'intitulait « Un essai d’étude de l’épistémè moderne à partir des perspectives croisées de F. A. Hayek et K. Polanyi ». Outre un passage par la Chine dans le cadre du projet européen LIBEAC, je termine désormais une thèse de philosophie sur Karl Polanyi, à l'Université d'Aix-Marseille (AMU), me servant de la richesse documentaire des archives numérisées et publiées sur Internet, en 2014, par l'Institut Karl Polanyi, pour proposer une lecture non-idéologique de l’œuvre de l'auteur. Je suis aussi membre du réseau philo-eco et de la Society for the Development of Austrian Economics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *