A toi, Mercy

Je m’appelle Emilie Sattonnet, je suis affublée d’un type qui fait la gueule à côté de moi en faisant semblant de jouer de la guitare, et qui doit servir au quota de mâle blanc cisgenré, sans doute. Etant la seule qui compte, donc, dans mon duo équitable-égalitaire-paritaire pop-soupe Madame Monsieur, je ne parlerai que de moi.1

Je suis née dans une bonne famille de progressistes blancs, blonds, blindés,2, évoluant sous le doux soleil de Vence, ses plages, ses mafieux, sa franc-maçonnerie qui dirige un peu tout là-bas, et grâce à toi, Bamboulette, fini tout ça, je suis une vraie artiste rebelle et je vais être reconnue par le Grand Spectacle ! Ouais ! J’ai fait de la publicité pour Materne, Balisto, Blackberry, Ford ou les magasins U, mais je n’étais qu’un.e second.e coutelle. Ma musique a servi à Lacoste et j’ai aussi servi Chanel. Loin de ton monde, Fatima, hein ? Et, là, grâce à toi, en parlant en ton nom, en utilisant la première personne du singulier d’une petite à la peau bien plus bronzée que la mienne, diaphane et mes cheveux d’un surblond platine pétant3, je peux interpréter une chanson qui a un supplément d’âme, du social, de la charité avec du vocabulaire simple et un refrain facile à chanter, ouf ! Tu ne m’en veux pas si je parle à ta place ? Non, bien sûr, je suis sûre que tu me remercies même. Oui, tu as raison de penser que ce n’est pas crédible que, moi, je chante mon opposée, mais enfin, on ne va pas commencer comme les féministes racisées, à penser qu’une blonde bourgeoise ne peut pas parler au nom d’une enfant noire – sans parler de différences de religions. Donc je te donne ma voix, je te donne mes mots, quand ta voix les emp… hum, pardon, je suis trop artiste, je me suis laissée aller… Je te donne donc une voix, je suis ta voix et j’accepte de bonne grâce tes louanges, de rien, merci, de rien, non, faut pas, merci de ne pas voir cela comme du despotisme bienpensant.

En plus, cette chanson elle va émouvoir les couillons avachis qui gâchent une soirée de leur vie devant leur télé à voir une compétition musicale ridicule et kitsch dont personne n’à rien à foutre, et peut-être gagner le prix ! La classe, non ? J’ai vu comment des chanteurs sans talents arrivaient à faire parler d’eux en jouant sur la corde sensible des gogos, comment des écrivains nullissimes gagnent des titres en parlant de la Shoah par-ci, de la Deuxième Guerre Mondiale par-là, puisque les sujets petits-chatons-tout-mignons, la défense des victimes à peu de frais4, les bébés qui naissent dans les camps de concentration5, c’est jackpot, je vais avoir mon moment de gloire. Peut-être rejoindre les Enfoirés 6), et coller aux basques d’Amir, en faisant aussi bien que lui : sa chanson était meilleure, mais comme je suis politiquement hypercorrecte, si je gagne j’éclipse le soldat de Tsahal ! Je piquerai même le leadership de l’indignation migrophile à Yann Moix, qui sait ?7 Attali misera sur moi et comme je suis une femme, je deviendrai peut-être la Jeanne d’Arc venue bouter les Français hors de chez eux ! Non, c’est une boutade… tu comprends le jeu de mots, Rachida ? Ah non, pardon, tu n’es pas encore Voltairette. Mais, bon, je parle de moi et « moi pour toi, et tous ceux qui sont seuls»8 mais tu auras ta part : j’annoncerai sur le Média (s’il existe encore !), le truc pro- Mélenchon que Mélenchon doit pas le dire, que je reverse mes royalties à tes copains touristes, euh… nomades ?… voyageurs ?… comment on dit déjà ? Migrants ! On vous construira de jolis ghettos dans les banlieues bétonnées que te montre le clip, ou des tentes dans les recoins où vous pourrez connaître la neige ! La neige, Fatoumata, c’est pas génial ?

Et puis mes followers, ils doivent aussi te dire merci, à toi et ta bande de vagabonds-chenapans. Bah oui, tous ces ex-sauveteurs de planète ne trouvent plus ça cool de sauver le monde du réchauffement climatique, c’est tellement Sarkozy 2007, big buzz, Cop 21, #conscience ! Et eux aussi ont besoin de toi pour se trouver une cause collective à défendre, on va tous communier sur ton dos de pèlerin-e-s-exploratric-e-s, dans une grande transcendance laïque et horizontale. Laïque ? T’inquiète, tu comprendras si tu veux mettre un voile, hahaha ! Enfin, mes copains et moi, on veut te sauver et t’héberger en France, mais pas trop près, quand même, hein ? Si tu peux rester vers Calais à emmerder des pauvres chômeurs en espérant aller vers l’Angleterre, c’est bien. Ou rester à ta place dans des banlieues grises, dangereuses, sales et noyées sous le chômage et la misère, c’est mieux. D’ailleurs, tu vois bien que le clip ne montre pas un seul pauvre errant, comme toi, dont on a détruit le pays à grand coup de droit d’ingérence sans rien te demander, mais que des bobos gentils et débordant d’humanisme qui s’inventent leur quart d’heure d’héroïsme9, les lassés du réchauffement climatique, donc, les enfants des bouffeurs de bols de riz ou qui achetaient des CDs 10 pour aider le Sahel. Ah !, le Sahel et la Somalie, autres époques ! Qu’est-ce qu’on a bien aidé, aussi, avec Bono et U2 !

Bref, tu vois que je tiens juste ce discours de colonisateur inversé, je parle en ton nom pour que là où mes arrières-arrières grands-parents progressistes, Jules Ferry, radicaux maçons et toute la clique, étaient venus t’apporter la civilisation et le fouet, tu viennes à ton tour déstabiliser mon pays. Et si tu es musulmane, tu verras, ça sera rigolo, tu vas passer en quelques temps de pauvre personne à aider, à terroriste et cinquième colonne de l’Islam dont il faut se méfier, voire à enfermer dans des camps de concentrations qu’on appelle en France des « quartiers », surtout par les Juifs qui applaudissaient ta venue ! Tu sais, ceux-là qui vendent les armes lourdes, envoient leurs VRP (les Botul, les Kouchner) pour que les armées de puissants les utilisent sur ton pays11, et qui, dans leur théocratie coloniale et raciste, dégagent les tiens, encore : « Israël : Pour 40 000 migrants clandestins africains, c’est le départ “volontaire” vers le Rwanda ou la prison » ou « En Israël, les expulsions d’immigrés africains illégaux ont commencé », pendant que nous on doit chanter ta venue tous avec l’uniforme de la bienpensance gentille.12 Voilà, c’est comme ça chez nous, on ouvre les bras et on t’étrangle avec, on change les vies, on change d’avis, on te culbute, on te bouscule, tu sers un peu et c’est balance ton Autrui !

Alors, là, le blanc bobo, il va te regarder méchant et se dire qu’il faut qu’il s’arme en cas de guerre civile ! Ma fille chantera dans les pubs des vendeurs d’armes, tu verras ! En attendant, grâce à toi, le commerce va repartir ! Et le problème des retraites être réglé, car on va diviser tout le monde comme on a déjà détruit ton pays et faire se buter entre eux la moitié des gens, ici ! Les écolos vont aimer, ça polluera moins. On va sauver les retraites. Et les banques vont s’en mettre plein les poches, malgré leur deux, trois faillites renflouées à venir. Si tu es gentille et que ton camp ou ta cité est bien propre, tu auras peut-être droit à la visite de Botul venu se filmer à tes côtés pour son prochain docunombril. Chanceuse !

Et, mais, au fait, pourquoi je te parle, ou fais semblant de te parler, comme si, en tant que jeune fille, tu étais représentative des immigrés économiques actuels, alors qu’il n’y a presque que des hommes dans les sans-papiers qui arrivent en Europe ? Parce que c’est moins vendeur, des jeunes mâles sans femme et en manque qui risquent de vouloir tripoter des blondes comme moi, comme au Nouvel An 2016 à Cologne. Donc c’est bien que je te mette en avant comme une petite Noé.e sauvée des eaux, une Jésus.e rescapée, une vierge Marie noire, demain ? On verra. D’ici là, merci, quand même pour tout, croise les doigts pour que je gagne, hein… Bon, comme mon pays, …pardon TON pays aussi, viens, tu vas être ravie, Moix arrête ONPC bientôt et donnera des cours de FLE pour que tu découvres Lévinas… bref, comme notre pays met la tune pour le concours, on va directement en finale sans la traversée du… oups, sans passer par les demi-finales des pauvres et petits pays. C’est samedi prochain, je suis toute excitée ! Tu me regardes, hein, promis ? Si je gagne, tu auras droit à un message en direct. Ne rate pas ça, petite !

 

Ah bon, désolée, je n’ai pas gagné… on a même terminé 13ème sur 25. C’est un peu nul. Bon, peut-être que ma chanson était un peu coconne malgré ton apport. Du coup, tu n’as pas eu de discours. Bon bah voilà, merci quand même.

Bonus

Message subliminal

Bonus pour les gincheux : on a au moins évité ça

Publ. : 14 mars 2018 – M. à j. : 13 mai 2018

Photo d’entête : copie d’écran d’une vidéo visible gratuitement sur Youtube, d’une émission du service public que ceux qui ont la télévision payent de leur poche, pour un programme où le groupe est censé représenter la France à un divertissement “musicale” assimilé à un service public, en tout cas c’est créé par un machin européen (l’EBU), je ne suis pas expert en droits d’auteurs mais enfin il faudrait un toupet dégueulasse pour me reprocher quelque chose, là…

Notes

  1. Et moi je parle au nom d’Emilie qui chante au nom de Mercy, c’est de bonne guerre.
  2. Ma mère c’est une facho de droite qui est chez les Républicains, trop relou.e la daronne, mais c’est elle qui m’a filé le lait et le champagne lorsque j’étais petite, alors chut !
  3. Les cheveux juste châtains-blonds, c’était pas assez, et les cheveux noirs, non, c’est bon pour toi, pas pour moi !
  4. Tu remarqueras, Fatoumata, que les héros sont, à 99%, des héros rétrospectifs, qui se couchent sous tous les Pouvoirs en temps réel et viennent sur les champs de bataille tuer des cadavres, comme on gagne toujours assez facilement aux lotos sportifs des matchs de la veille…
  5. Bravo l’escrote, Valentine Goby !
  6. Cet autre truc kitsch et con pour couillons dégoulinants de bons sentiments qui consentent à regarder un karaoké de tocards pour la bonne cause, et merde à Coluche qui doit trouver ça bien minable, même si les reprises ridicules rapportent à son association.
  7. Difficile, ça, cependant… Une fois qu’il va quitter son émission de télévision, il aura du temps pour jouer les intellectuels engagés, le coquin. Mais je ne pourrais pas me maquer avec lui pour former le nouveau duo Sartre-Beauvoir, il n’aime que les coréennes orphelines…
  8. Et paf, Grégoire, encore un niais que j’ai éclipsé. Reste Cali qui essaye d’écrire sa vie pour faire parler de lui, mais tout le monde a compris qu’il est nul et chiant.
  9. C’est un film fait par nous et qui parle de nous, tu croyais quoi, que tu étais autre chose qu’un prétexte ? Tu es déjà devenue marchandise dans ce clip spéculaire – spectaculaire !
  10. Un truc rond qui permettait d’écouter la musique, en plus cher mais sans avoir besoin de mettre un doigt dans une bande pour la remonter !
  11. Pour te libérer, bien sûr, arrête de chouiner !
  12. J’apprends dans l’oreillette [le 9 mai 2018] que le gouvernement n’a pas pu mettre ces gens dehors faute d’accord avec les pays d’origine… bah, tiens, Hitler aussi ne savait pas où envoyer les gens dont il ne voulait plus chez lui, il les a gardés ! L’Histoire se répète… mais bibi a un plan, il va détruire l’Iran et le Liban, et la Syrie et l’Egypte et, bref, il va faire de la place pour mettre de la main d’œuvre. Si chaque Elu a le droit a plus de 2000 esclaves, il va falloir commencer à stocker un peu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *