Les sayanim

Jacob Cohen explique qui sont les sayanim sur Meta TV en 2014:

Il serait fastidieux de vouloir faire une liste complète de sayanim, mais il est intéressant de comprendre un peu qui est qui, derrière le rideau des apparences et le mensonge médiatique de masse. Notons bien qu’un sayanim, dans la version de Jacob Cohen, et quelqu’un qui travaille en tant que juif pour les juifs et Israël, la colonie raciste censée être leur terre et où sont centralisées les activités (bien que les communautés nationales soient aussi des acteurs importants). Cette participation peut se faire par une sorte de collaboration constance entre l’individu et le Mossad et/ou les autorités politiques juives, par des demandes ponctuelles où l’individu n’est pas toujours libre de refuser, et si chaque Juif est potentiellement appelé à travailler pour ces forces, tout juif n’est pas un sayan en acte, il faut bien faire la différence.

Quelques sayanim français (la plupart) évoqués par Jacob Cohen

Associations

  • CRI(j)F (famille Klarsfeld, Gilles Taieb, les présidents de l’association)
  • LICRA
  • Ligue de Défense des Juifs
  • Le Bétar
  • B’naï B’rith
  • UEJF
  • BNVA (Samy Ghozlan)

Politiques

  • Meyer Habib
  • (bientôt Eric Zemmour, comme trait d’union entre le RN et les Républicains ?)1

Médias et faiseurs d’opinion

  • Alexandre Adler
  • Georges-Marc Benamou
  • Jean-Pierre Elkabbach
  • Ruth Elkrief
  • Enthoven II
  • Gilles-William Goldnadel
  • Laurence Haïm2
  • Frédéric Haziza
  • Jean-François Kahn
  • Elisabeth Lévy
  • Anne Sinclair

Culture

  • Réalisateur : Pascal Elbé
  • Actrice : Véronique Genest
  • Humoristes : Ary Abittan et Arthur
  • Chanteurs : Patrick Bruel, Amir

Université, édition et financement de la culture

Pour aller plus loin sur le Mossad et les sayanim

Publié en 2018 – mis à jour le 4 juillet 2019.

Notes

  1. Eventuellement aidé par les goyim nationaux-sionistes : Christian Estrosi, Eric Ciotti ou Claude Coasguen (qui ne sont pas des sayanim, même s’ils jouent le même rôle dans les faits)
  2. Qui a cru à sa mission militante, gratuite, auprès du petit Macron lors de la campagne présidentielle en 2017 ?
  3. Il est intéressant de voir que Jacob Cohen parlait d’elle avant qu’elle soit ministre et présidente de l’UNESCO.