La constitution de la liberté en Collected Works prévue pour 2011

La constitution de la liberté publiée en français en 1993 : un objet de plus en plus rare !

Alors que la traduction française de La constitution de la liberté, réalisée par Raoul Audouin et Jacques Garello et publiée chez Litec en 1993, reste introuvable dans le commerce1,  le volume 17 des Collected Works de Friedrich Hayek est annoncé sur Amazon pour le 15 mars voire le 1 août 2011 selon le site de Routledge.2

Il est dirigé par Ronald Hamowy qui, pour la petite histoire, fut membre du Committee on Social Thought et étudiant de Hayek à l’Université de Chicago, au moment où celui-ci écrivait La constitution de la liberté dans les années 50. On pourra d’ailleurs lire ce qu’il écrivait en 1961, dans la New Individualist Review, en marge de l’ouvrage qu’il va éditer maintenant : Hayek’s concept of Freedom:A Critique. Continuer la lecture de La constitution de la liberté en Collected Works prévue pour 2011

  1. On ne sait toujours pas si une réédition ou une nouvelle édition francophone est planifiée : si quelqu’un a des informations qu’il n’hésite pas à nous en faire part []
  2. Dans tous les cas il ne sera très probablement pas édité en 2010 encore, comme le souhaitait B. Caldwell en février 2010 dans une interview téléphonique donné pour le site FutureofCapitalism.com, afin de marquer le 50ème anniversaire de la parution de l’une des œuvres maîtresses de l’autrichien. []

A lire : Austrian Economics in transition et Les recherches sur la méthode en sciences sociales et en économie en particulier de Carl Menger

A lire, deux textes complémentaires.

Le premier, un recueil dirigé par H. Hagemann, T. Nishizawa et Y. Ikeda, et intitulé Austrian Economics in Transition: From Carl Menger to Friedrich Hayek, dresse un panorama complet de l’ensemble de l’école autrichienne, dans un angle large puisqu’un texte de Michele Cangiani est même consacré à Karl Polanyi.

Le second, à paraître prochainement aux Presses de l’EHESS, est un retour au père fondateur, Carl Menger. Gilles Campagnolo a en effet traduit pour la première fois en français Les recherches sur la méthode en sciences sociales et en économie en particulier publiées initialement et en allemand en 1883.

Des interviews de Hayek à voir sur Internet


Publiés par Bob Chitester de Free to Choose Media, neuf interviews de Friedrich Hayek, enregistrées en 1978 et réparties en 17 vidéos, sont visibles sur un mini-site hébergé par l’Universidad Francisco Marroquín (Guatemala). Parmi les interviewers on retrouve des noms bien connus comme ceux de James Buchanan (Public Choice) ou Armen Alchian (théorie des droits de propriétés). Continuer la lecture de Des interviews de Hayek à voir sur Internet

Les fils concernant l’école autrichienne sur Liberaux.org

Le forum de l’association Liberaux.org rassemble quotidiennement des libéraux d’horizons différents et si tous ne se sentent pas autrichiens, la majorité des contributeurs les plus prolixes s’en revendique. L’école autrichienne n’est pas elle-même libérale1 bien que les figures de proue des troisième (Mises, Hayek) et quatrième (Rothbard) générations s’en réclament. Les libéraux autrichiens, ne sont quant à eux qu’un des nombreux courants qui composent le libéralisme moderne. Ainsi, par exemple, la Société du Mont-Pèlerin, créée en 1947 sous l’impulsion de Friedrich Hayek, fait cohabiter en son sein des courants différents comme des membres de l’Ecole de Chicago, des ordolibéraux ou des libéraux dits « classiques », en plus des autrichiens. On intègre aussi l’objectivisme dans les courants libéraux et les adeptes d’Ayn Rand, même s’ils sont peu nombreux, sont aussi représentés sur Liberaux.org ; comme la pensée de la romancière intrigue et polarise par sa force provocatrice, elle est très souvent discutée dans le forum Lectures. Continuer la lecture de Les fils concernant l’école autrichienne sur Liberaux.org

  1. Cf. sur catallaxie.net : Des socialistes dans l’école autrichienne ? []

Symposium sur le Socialism after Hayek de Theodore Burczak

Dans le volume 22/3 (septembre 2009) de la Review of Austrian Economics, 5 articles reviennent sur un symposium organisé autour du livre de l’américain Theodore Burczak : Socialism after Hayek (2006) :

Après exposé des principales thèses du livre de Burczak, il serait intéressant de voir les réactions des Autrichiens à celui-ci…

Nouvelles éditions des Collected Works de Friedrich Hayek

collectedworks-150x150Liberty Fund a entamé la publication des Collected Works de Friedrich Hayek qui étaient déjà parus en paperback (relié) chez les Presses de l’Université de Chicago. D’un prix bien plus abordable (environ 10€) et a priori bien moins austère que la désormais « ancienne » version, on pourra notamment redécouvrir dans Hayek on Hayek: An Autobiographical Dialogue (07.02) une interview de l’autrichien datant de la sortie de La Route de la servitude, qui contredit largement le prétendu « ultralibéralisme » de Hayek, ainsi qu’une intéressante introduction de Stephen Kresge. On relira aussi The Trend of Economic Thinking: Essays on Political Economists and Economic Historyainsi que The Fortunes of Liberalism: Essays on Austrian Economics and the Ideal of Freedom que l’on retrouvera, avec ses textes sur quelques uns des plus grand économistes du XIXème siècle (Carl Menger, Frédéric Bastiat…).

Dans Socialism and War: Essays, Documents, Reviews, à partir du 31.03, ce sont  les textes précurseurs de La Route de la servitude où Hayek, en critiquant le planisme socialiste et son impossible simulation de marché, développe en 1938 l’idée du déclin du socialisme « soft » en collectivisme toujours plus proche d’un totalitarisme que nul n’avait désiré au départ, qui sera un des grands thèmes de son best-seller de 1944.

Enfin, Contra Keynes & Cambridge: Essays, Correspondence et Good Money: Part I: The New World sont attendus pour avril 2009.

[dernière m. à j. : 02.02.2009 à 10h30]