Catégorie : Assassinés et suicidés

C’est une banalité de le rappeler mais il y a des morts “spontanées” causées

  1. par la vieillesse ou par la maladie, quand celle-ci n’a pas été provoquée dans un corps par des moyens volontaires,
  2. dans le cadre d’un conflit quand l’individu tué l’est de manière anonyme, sans qu’on ait voulu s’attaquer à sa personne en particulier

Il peut y avoir des morts provoquées, et là encore nous pouvons distinguer deux types :

  1. à titre non-“social” ou non collectif, comme dans le cas d’un règlement de compte ou un suicide
  2. à titre “social” et collectif, parce que l’individu ou les groupes tués gênaient personnellement les commanditaires de ces meurtres pour des raisons religieuses, politiciennes, monétaires, etc.

Evidemment, le mieux, quand on veut se débarrasser de quelqu’un, est de le faire de manière discrète, et notamment en déguisant le meurtre par de faux suicides, d’où la notion de “suicidés” (ce qui ne veut pas dire qu’on aille au-delà du doute sur les suicides, ou non, ici présentés) .

Dans cette catégorie d’articles, nous ne nous intéressons qu’aux morts du quatrième type.

Maggy Biskupski, un suicide de colère ?

Maggy Biskupski, 36 ans, était originaire de Haybes (Nord Ardennes), employée à la Brigade Anti-Criminalité (BAC) des Yvelines et a été retrouvée, le corps inanimé, dans son domicile de Carrière-sous-Poissy, le 12 novembre 2018. Avant cela elle était...

Le juge Lambert, un suicide à comprendre

Le juge Lambert, un suicide à comprendre

Lorsqu’on s’interroge sur le suicide du juge Lambert, suicide qui intervint juste lors de la réouverture de l’affaire dite Grégory en juillet 2017, il  faut garder à l’esprit cette phrase que le juge avait prononcé...